PSG : Dugarry répond sèchement à Thomas Tuchel sur le calendrier.

Thomas Tuchel, coach du PSG, s’est plaint de la multiplicité des matchs amicaux sans réel enjeu.

Présent en conférence de presse ce jeudi avant le déplacement à Nice pour le compte de la 10e journée de Ligue 1, Thomas Tuchel, coach du PSG, s’est insurgé contre le calendrier jugé trop chargé de certains de ses éléments clés qui sont plus facilement sujets à diverses blessures. Une sortie très peu appréciée par Christophe Dugarry.

PSG : Christophe Dugarry allume Thomas Tuchel après ses propos.

« Normalement on n'aurait dû rien changer parce qu'on avait trouvé un bon 'spirit', mais il y a beaucoup de sujets de réflexion. Il faut voir qui a joué en sélection, qui est un peu blessé, qui a fait beaucoup de vol... On est aussi avant un grand match de Ligue des Champions, encore à l'extérieur, puis Marseille à domicile.

C'est un défi de juger quel match est le plus important. C'est le match demain, mais je suis convaincu qu'on va trouver des solutions. Vendredi soir, c'est un peu bizarre pour nous, surtout après une trêve où on a beaucoup de monde dans les équipes nationales (...)

Sarabia, Bernat et Verratti ne sont arrivés que mercredi et ce jeudi, on doit à nouveau prendre un avion (...) C'est bizarre de jouer un vendredi soir après une trêve internationale, je ne comprends pas. (...) Pour les joueurs, il y a trop de matchs, trop de matchs amicaux.

Le grand problème pour moi, c'est qu'on n’a pas de phase de préparation. À la fin, toutes les équipes qui jouent à un rythme comme nous ont beaucoup de joueurs blessés, et à la fin ça tue les matchs. Cet été il y avait la coupe d'Afrique, l'Euro U21, la Copa America.

L’année prochaine, encore la Copa America, l'Euro... Ça n'arrête pas. Pour moi c'est trop de matchs pour les mêmes joueurs. On manque de phases pour se préparer et faire du sport au meilleur niveau », a lancé Thomas Tuchel ce jeudi après-midi devant les médias.

Des propos qui ont fait bondir Christophe Dugarry depuis les studios de RMC Sport. Choqué par cette sortie du coach parisien, l’ancien attaquant de l’OM et de Bordeaux n’a pas pris de gants pour lui dire ce qu’il en pense.

« Il se plaint de quoi ? Ils ont des moyens illimités, ils ont un effectif qui n’a jamais été aussi important. Pose toi plutôt les questions sur comment tes joueurs récupèrent, comment tu les fais travailler. Je trouve une nouvelle fois que son explication, dans un sport de haut niveau, n’a pas lieu d’être. Les solutions, trouve-les, débrouille-toi », s’est énervé le champion du monde 1998.

Ils sont plutôt nombreux les observateurs qui ont eu la même position sur certains matchs amicaux sans réel enjeu avant cette sortie du technicien allemand.





Par JEAN-LUC D
Publié le 18 octobre 2019 à 08:06 | mis à jour le 18 octobre 2019 à 08:06

Facebook
Twitter
email
Whatsapp