PSG - Justice : Nasser Al-Khelaïfi à nouveau dans de sales draps.

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG. Publié le 19 octobre 2019 à 15:25

Nasser Al-Khelaïfi est encore très loin d’en avoir terminé avec la justice internationale. D’après Mediapart, le président du PSG est une nouvelle fois dans le collimateur de la justice suisse.

PSG : Et une de plus pour Nasser Al-Khelaïfi.

Déjà soupçonné de corruption active dans l’attribution des droits télé pour les Coupes du Monde de football 2026 et 2030, puis dans la candidature de Doha pour les Championnats du Monde d’athlétisme, Nasser Al-Khelaïfi se retrouve encore au coeur d’un nouveau scandale lié à une affaire de corruption organisée.

Révélés ce vendredi par Médiapart, de nouveaux éléments viendraient alourdir les soupçons qui pèsent déjà sur le patron du Paris Saint-Germain concernant l’attribution des droits télé des prochaines Coupe du Monde. Le média d’investigations précise en effet que « des documents confidentiels » révéleraient « comment Nasser Al-Khelaïfi » aurait organisé le financement d’une villa de luxe » de 438 mètres carrés.

Cette dernière, basée sur « l’un des bords de mer les plus convoités de Méditerranée », aurait été occupée pendant un moment par Jérôme Valcke, l’ancien secrétaire général de la FIFA. En parallèle, les deux hommes auraient « conclu au même moment un généreux contrat télé (BeIN Sports) » de 480 millions de dollars.

Ce dernier aurait été lié à « la fédération » lorsque « l’attribution de la Coupe du Monde au Qatar était menacée. » La défense du président du PSG nie tout en bloc, mais Mediapart explique par quel moyen le montage aurait été effectué. La villa en question aurait un temps été propriété d'une société de Nasser Al-Khelaïfi, puis celle de l'un de ses amis, lequel l'a louée à Jérôme Valcke dans des « conditions inhabituelles. »

Affaire à suivre…

Par JEAN-LUC D

Facebook
Twitter
email
Whatsapp