Ligue 1 : Lyon et Lille n'y sont pas, Reims surprend

La première de Rudi Garcia à Lyon n'a pas été un succès
Par Nicolas Gauthier
Publié le 20 octobre 2019 à 10:45 | mis à jour le 20 octobre 2019 à 10:45
Résultats

Au lendemain de la nette victoire du Paris Saint-Germain à Nice (4-1), six matches de la 10ème journée de Ligue 1 avaient lieu samedi soir. Avec notamment la première de Rudi Garcia sur le banc de Lyon.

Rudi Garcia commence bien mal son mandat à Lyon

Alors que la réception de Dijon semblait être une bonne opportunité de lancer son aventure lyonnaise de la meilleure des façons, Rudi Garcia a vu son équipe être incapable de briser le verrou bourguignon. Bien aidés par un Alfred Gomis en état de grâce dans les buts, les Dijonnais ont réussi à tenir en échec les Lyonnais et ont confirmé ainsi leur bonne forme actuelle (8 points pris sur les 4 derniers matches). Les Lyonnais poursuivent de leur côté leur série de matches sans victoire - 8 - et s'enfoncent un peu plus dans la crise. Chahutés par les supporters, Rudi Garcia va devoir faire preuve de beaucoup de caractère pour à la fois résister à cette adversité interne et redonner de la confiance à un groupe qui en manque cruellement.

Une autre formation a déçu samedi soir, Lille. Le LOSC s'est incliné à Toulouse 2 buts à 1 et a encore montré un visage peu convaincant. Bousculés par une formation toulousaine revigorée par l'arrivée d'Antoine Kombouaré sur le banc - celui-ci ayant même été surpris par le niveau de jeu affiché par ses joueurs -, les joueurs de Christophe Galtier n'ont plus gagné depuis le 25 septembre. Certains joueurs ont de nouveau montré des insuffisances criantes - notamment Domagoj Bradaric et Jonathan Ikoné - et Victor Osimhen n'a cette fois-ci pas pu cacher la misère.

Lanterne rouge de Ligue 1 avant cette journée, le FC Metz a réussi la performance de battre le deuxième de Ligue 1, le FC Nantes. De nouveau décisif, Habib Diallo a inscrit son septième but de la saison en toute fin de match, rejoignant ainsi Osimhen en tête du classement des buteurs. Battus pour la première fois depuis la 6ème journée de championnat, les Canaris restent tout de même dauphins du PSG.

Angers ayant été battu à domicile (0-1) par un Stade Brestois porté par un Gautier Larsonneur flamboyant pour son retour dans les buts bretons, c'est Reims qui s'empare provisoirement de la troisième place du classement. Vainqueurs de Montpellier 1-0, les joueurs de David Guion ont confirmé qu'ils étaient plus à l'aise face aux équipes de haut de tableau, eux qui avaient été s'imposer à Marseille et à Paris plus tôt dans la saison.

Enfin, Nîmes et Amiens n'ont pas réussi à se départager aux Costières (1-1), Arturo Calabresi répondant au bout du temps additionnel à l'ouverture du score nîmoise de Pablo Martinez en première mi-temps.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp