ASSE : Claude Puel a le remède au mal des Verts selon une recrue

La victoire de l' ASSE contre Bordeaux savourée par Ryad Boudebouz.
Par ALEXIS
Publié le 22 octobre 2019 à 03:35 | mis à jour le 22 octobre 2019 à 03:35
Résultats

L’ ASSE s’est donné une bonne bouffée d’oxygène avec la victoire sur les Girondins à Bordeaux, dimanche après-midi. L’équipe de Claude Puel remonte ainsi au classement, dans la première moitié. Et cela ressemble fort à un début de guérison, selon une recrue de l’été.

Boudebouz (ASSE), « On était malade, on commence à sortir de l'hôpital ».

L’ ASSE avait viré son entraineur Ghislain Printant, le 4 octobre dernier pour mauvais résultats (2 victoires, 3 défaites et 2 nuls). Les Stéphanois pointaient ainsi à la 19e place, après 8 journées.

Ce qui a poussé les dirigeants du club ligérien a remercié le technicien de 58 ans. Il a été remplacé par Claude Puel, 2 jours avant le match contre l’ennemi, l’ OL. Et depuis l’arrivée de ce dernier, les Verts ont retrouvé des couleurs.

Après avoir gagné le derby, ils ont enchainé par une autre victoire sur Bordeaux, (1-0) encore. Deux succès qui ont hissé l’ ASSE à la 10e place du championnat, du terme de la 10e journée.

Selon Ryad Boudebouz, l’équipe est en train de guérir de son mal de début de saison. « On a gagné, tant mieux. On était malades, et là, on commence à sortir de l'hôpital », a-t-il caricaturé, dans des propos rapportés par Le Progrès.

« On a les joueurs pour avoir la possession et se créer plus d'occasions. Dans notre situation, on avait besoin de prendre des points pour pouvoir ensuite faire notre jeu. On a plus souffert que contre Lyon, Bordeaux est une équipe difficile à jouer.

On a bien fait face même si on doit encore s'améliorer. On travaille pour gagner ce genre de match. Ils avaient la possession, mais on était bien en place, on a respecté les consignes », a expliqué le milieu offensif recruté au Celta Vigo, l’été dernier.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp