OM : Revirement ! Villas-Boas sait comment battre le PSG

L’ OM a reçu des conseils pour battre le PSG
Par Loua Joel
Publié le 23 octobre 2019 à 09:43 | mis à jour le 23 octobre 2019 à 09:43
Résultats

L’ OM ira défier le PSG dimanche en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Alors qu’il avait déjà jeté l’éponge avant le choc, André Villas-Boas tient désormais un moyen infaillible pour vaincre l’ogre parisien.

L’ OM briefé sur le moyen de battre le PSG

Le PSG est une machine à gagner en ce début de saison. Pas plus tard qu'hier encore, les joueurs de Thomas Tuchel sont allés sortir une prestation à couper le souffler contre les Belges de Bruges (5-0) en Ligue des champions.

C’est dans ce contexte que l’ OM ira affronter le Paris Saint-Germain dimanche. Un Classique pour lequel André Villas-Boas a déjà jeté l’éponge en déclarant que l’ OM n’avait pas le moindre espoir de faire un résultat.

Mais voilà, l'écurie francilienne n’est pas invincible. Malgré leur grande forme, les Parisiens ont déjà perdu deux fois cette saison, contre le Stade Rennais (1-2) et contre le Stade de Reims (0-2).

Alors, comment cela est-il arrivé dans le second cas ? David Guion a répondu à cette question. L’entraîneur du Stade de Reims a expliqué qu’il avait d’abord demandé à ses joueurs de ne pas laisser la possession du ballon aux Parisiens.

« Impressionnés par la discipline collective de ce nouveau PSG face à Lyon et au Real, nous avons fait un montage, mais sans les mettre sur un piédestal, et préparé autant d'arguments pour les contrer que pour les mettre en difficulté. Il fallait réussir à les faire courir, parce qu'on sait que cette équipe-là n'aime pas beaucoup courir vers son but », a confié le technicien français à La Provence.

Mais ce n’était pas tout de disputer la possession du ballon aux Franciliens. Il fallait également jouer sans complexe et être d’une vigilance sans faille tout le long de la rencontre.

« L'idée générale c'était de jouer sans complexe. Et quand on a vu que quelques-uns de leurs grands leaders n'étaient pas sur la pelouse, ça nous a poussés vers l'exploit. Ce n'est pas de la fausse humilité, mais il y a parfois des matches que l'on prépare aussi bien et où ça se passe moins bien. Dans un match contre Paris, on est dans un état d'extrême vigilance, mais ce qui fait la différence avec les grandes équipes, c'est qu'elles sont capables d'aborder tous les matches dans cet état mental. Se remobiliser mentalement fait partie du bagage du joueur professionnel », a expliqué David Guion.

Ceux des consultants qui jettent déjà des fleurs à l’entraîneur de l’ OM pour son discours défaitiste avant même d’avoir affronter le PSG apprécieront…

Facebook
Twitter
email
Whatsapp