Rennes - Mercato : Bombe, le successeur de Stéphan déjà trouvé ?

Julien Stéphan traverse une situation délicate au Stade rennais.
Par Timothée Jean
Publié le 24 octobre 2019 à 21:25 | mis à jour le 24 octobre 2019 à 21:25
Résultats

Julien Stéphan traverse une situation délicate au Stade rennais. S’il est encore trop pour évoquer un licenciement, cette éventualité n’est pas à exclure. D'autant plus que les dirigeants rennais travailleraient déjà sur sa succession.

Julien Stéphan en danger au Stade rennais.

C’est connu de tous, Julien Stéphan vit des heures sombres sur le banc du Stade rennais. Le club de Rennes n’arrive plus à gagner depuis neuf rencontres consécutives. Dernier faux pas en date, la défaite (3-2) face à l’AS Monaco.

Un revers qui intervient au mauvais moment quand on sait que le Stade rennais joue son avenir européen cette semaine face à Cluj CFR. Avec un seul point glané lors des deux premiers matchs, les Rouge et Noir sont désormais au pied du mur. Ils devront impérativement s’imposer à domicile ce jeudi face à l’équipe roumaine.

Une victoire permettrait au Stade rennais de se donner un peu d’air. Mais un énième revers pourrait couter cher à Julien Stéphan, dont l’avenir est désormais « fragilisé ». Alors forcément, une idée émerge de l’esprit d'Olivier Létang, conscient de cette mini-crise où les Rennais déjouent.

Un grand nom ciblé pour succéder à Julien Stéphan au Stade rennais.

Si Olivier Létang a longtemps conforté son entraineur, le président du Stade rennais travaillerait désormais en coulisse sur la succession de Julien Stéphan. La direction réfléchirait sérieusement à son remplaçant.

Pour ce faire, la direction rennaise a activé une cible de longue date. Selon plusieurs sources concordantes, le Stade rennais envisagerait d’attirer Laurent Blanc, un temps évoqué du côté de l'Olympique Lyonnais.

Une piste qui peut paraitre surprenante, mais envisageable surtout quand on sait que le nom de l’ancien Parisien a régulièrement circulé dans les couloirs du club depuis le départ de Sabri Lamouchi. Mais d’autres cibles seraient également étudiées en interne.

Quoi qu’il en soit, Julien Stéphan devra vite remonter la pente en vue de conserver son poste.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp