OM, FC Nantes - Mercato : Départ compliqué, Rongier balance Kita

OM : le dossier compliqué par la gourmandise de Waldemar Kita, président du FC Nantes Publié le 27 octobre 2019 à 11:21

Il fallait que son départ du FC Nantes ait été vraiment compliqué pour que Valentin Rongier ne s’engage avec l’ OM qu’après la date butoir du mercato estival. Des complications essentiellement liées à la gourmandise de Waldemar Kita.

OM : Waldemar Kita, président du FC Nantes, trop gourmand pour Valentin Rongier

Valentin Rongier a été recruté en tant que joker par l’ OM, entendez après la date butoir du mercato estival. C’est dire si le dossier avait été compliqué à négocier entre l’ OM et le FC Nantes. Des difficultés pour lesquelles Valentin Rongier n’en veut pourtant pas au président nantais Waldemar Kita.

« Si j’en veux au président Kita ? Non, parce qu’il défend aussi son club, l’institution, il a fixé un prix », a d’abord assuré la recrue estivale de l’ OM sur Canal+.

Mais Valentin Rongier ne pardonne pas totalement sa gourmandise à Waldemar Kita lors des négociations pour son départ du FC Nantes. Une gourmandise qui a compliqué le dossier, contrairement à la promesse que le dirigeant des Canaris avait faite au milieu de terrain de 24 ans.

« Après, là où je lui en veux un tout petit peu, c’est par rapport à ce qu’il m’avait dit, lorsqu’il m’avait promis qu’il ne m’embêterait pas pour l’argent, et au final c’est ce qui a fait un peu bloquer les négociations », s’est un peu agacé l’ancien des Canaris, même s’il n’a pas manqué de conclure : « Mais avec du recul, non je comprends. »

Pas sûr que même « avec du recul », Valentin Rongier aurait compris s’il était resté avec les Nantais…

Par JOËL