Bordeaux : Daniel Riolo ne comprend pas les Girondins

Bordeaux est sixième du classement après 12 journées de Ligue 1
Par Nicolas Gauthier
Publié le 05 novembre 2019 à 09:45 | mis à jour le 05 novembre 2019 à 09:45
Résultats

Au tiers de l'édition 2019-2020 du Championnat de France de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux sont sixièmes du classement. Victorieux de Nantes dimanche (2-0), les Bordelais sont en embuscade mais donnent des maux de tête à Daniel Riolo, le consultant de RMC...

Bordeaux peut-il accrocher le top 5 en fin de saison ?

Alors que la défaite à Lille avait fait beaucoup de mal aux têtes bordelaises, les Girondins ont réussi à rapidement relever la tête lors deux matches suivants, marqués par deux victoires sur le score de 2-0 contre Dijon en Coupe de la Ligue et Nantes en Championnat.

Une nouvelle fois solide à défaut d'être franchement brillant, le Bordeaux de Paulo Sousa s'est replacé dans le peloton de tête de la Ligue 1 suite à sa victoire dans le derby de l'Atlantique et se retrouve même à deux points de la deuxième place détenue pour le moment par Angers.

Les difficultés des supposés cadors font le jeu des bordelais, tout heureux de trôner dans la première partie du classement malgré leurs difficultés récurrentes dans le jeu et leurs limites montrées face à Lille il y a maintenant dix jours.

La grande question est de savoir maintenant si Bordeaux est capable d'élever son niveau de jeu et de tenir le coup jusqu'au mois de mai prochain. Une question à laquelle Daniel Riolo, le consultant de RMC, est incapable de répondre actuellement, comme il l'a déclaré dans un édito rapporté par Girondins33.

"En fait, Bordeaux, on a l'impression, même en ayant gagné deux fois de suite à domicile, qu'ils sont dans un rythme de croisière : ils arrivent à battre des équipes inférieures, celles qu'ils savent qu'ils peuvent battre - même si là Nantes était sur le podium -, mais quand le niveau de l'adversaire monte, comme à Lille, c'est trop fort et ils n'y arrivent plus et sont désarmés, sans pouvoir franchir le cap. S'ils se font rentrer dedans, ils n'ont pas la capacité de faire mieux. Qui peut dire vraiment ce que vaut Bordeaux ? Surtout dans cette Ligue 1..."

Il est vrai qu'avec seulement cinq points d'écart entre le deuxième et le quinzième, cette Ligue 1 est bien incertaine jusqu'ici.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp