LOSC : Christophe Galtier désamorce une bombe avant Metz

Christophe Galtier a expliqué les raisons pour lesquelles José Fonte était capitaine contre Valence
Par Nicolas Gauthier
Publié le 09 novembre 2019 à 09:45 | mis à jour le 09 novembre 2019 à 09:45
Résultats

Après la désillusion vécue contre Valence mardi soir en Ligue des champions, il est déjà l'heure pour le LOSC de repasser aux affaires courantes en Ligue 1. Mais, à la veille de recevoir Metz, Christophe Galtier est d'abord revenu sur un choix surprenant opéré mardi soir...

Christophe Galtier a bien précisé que c'était circonstanciel

Quoi de mieux qu'un match à domicile contre le 19ème du championnat pour se relancer après la soirée à oublier de Valence mardi soir ? La réponse à cette question interviendra vers 22h samedi soir mais le LOSC semble déterminé à se venger sur Metz dans un match que Christophe Galtier, l'entraîneur de Lille, a qualifié de "très très important" vendredi en conférence de presse.

L'occasion est belle en tout cas pour les Dogues de reprendre de suite confiance afin d'aborder la trêve internationale le plus sereinement possible. Très à l'aise à domicile depuis le début de la saison - cinq victoires et un match nul -, les Lillois partent largement favoris de cette rencontre, surtout que Galtier aura quasiment tous les joueurs à sa disposition, hormis l'attaquant Timothy Weah et le défenseur Saad Agouzoul.

Mais, avant de se pencher définitivement sur le match de samedi soir, le technicien nordiste est quelque peu revenu sur la défaite à Valence, et s'est notamment expliqué sur son choix de confier le brassard de capitaine à José Fonte alors qu'Adama Soumaoro, le capitaine numéro un du LOSC, était sur la pelouse.

"J'ai échangé avec Adama Soumaoro mardi en début d'après-midi sur le fait que je souhaitais que José Fonte garde le brassard, notamment par rapport à sa capacité à échanger avec l'arbitre dans plusieurs langues, ce qui est important. Ça a été la seule raison de mon choix."

La hiérarchie dans le vestiaire du LOSC n'est donc pas bouleversé selon Christophe Galtier.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp