RC Lens : Sotoca et Banza, un partenaire exprime ses regrets

Le RC Lens se déplace à Rodez lundi soir
Par Nicolas Gauthier
Publié le 08 novembre 2019 à 22:45 | mis à jour le 08 novembre 2019 à 22:45
Résultats

Après avoir pris les rênes de la Ligue 2 samedi à la faveur de sa victoire contre l'ancien leader Lorient, le RC Lens va maintenant devoir confirmer son nouveau statut. Et cela passe dès lundi par un déplacement à Rodez, lors duquel Clément Michelin espère que ses partenaires offensifs retrouveront la réussite...

Le RC Lens a pourtant l'une des meilleures attaques de Ligue 2

La lutte pour la montée en Ligue 1 risque d'être intense toute la saison en Ligue 2. Une bonne demi-douzaine de formations semblent taillées pour finir dans les deux premiers du championnat, à l'image de Lorient, Ajaccio, Troyes, Le Havre, Guingamp, Caen ou Lens.

C'est d'ailleurs ce dernier club qui mène la danse pour le moment après treize journées de championnat, à égalité avec Ajaccio et Troyes et un point devant Lorient. Battus par Dijon en barrage d'accession l'an dernier, les Sang et Or ne veulent absolument pas se louper cette saison afin de faire remonter le club cinq ans après avoir quitté l'élite.

Solides et constants depuis le début de la saison à défaut d'être emballants, les Nordistes ont beaucoup d'atouts à faire valoir selon Clément Michelin, le latéral droit du RCL, et notamment offensivement. Même s'il regrette que ses partenaires de l'attaque ne soient pas en verve depuis le début de la saison.

"On sent qu'il y a une marge de progression intéressante. Défensivement, tous les joueurs font bien le boulot. Offensivement, on doit travailler sur notre maîtrise dans les 30 derniers mètres [...] Florian Sotoca est impressionnant. J'ai déjà joué contre lui. J'ai toujours aimé ce joueur. Il enchaîne pas mal de matchs. Il fait un gros boulot ! Je lui tire mon chapeau, comme à Simon Banza d'ailleurs. Ils ne sont pas encore vraiment récompensés niveau buts", a déclaré l'ancien Toulousain en conférence de presse ce vendredi.

C'est vrai qu'avec seulement trois buts pour Banza - même si celui-ci n'est pas souvent titulaire - et deux pour Sotoca, les statistiques de ces deux joueurs sont relativement faméliques.

Charge aux deux attaquants de faire mentir leur partenaire dès lundi soir à Rodez.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp