OL : Excellente nouvelle pour Rudi Garcia avant l’ OM

OL : l’ OM doit se méfier de Rudi Garcia

L’ OL ira défier l’ OM dimanche en clôture de la 13e journée de Ligue 1. Rudi Garcia a déjà rangé ses troupes en ordre de bataille et a de sérieuses raisons de croire qu’il remporterait l’ Olympico.

OL : les joueurs mobilisés autour de Rudi Garcia

Il a succédé le 14 octobre à Sylvinho, démis du banc de l’ OL pour résultats catastrophiques. Assez rapidement, Rudi Garcia est parvenu à redresser la barre avec un enchaînement de 3 victoires, dont 2 en Ligue 1 et 1 en Ligue des champions.

Mais comment Rudi Garcia y est-il parvenu en si peu de temps ? RMC Sport annonce tenir de sources proches des Gones que le technicien français a rapidement pris le pouls de la situation à l’ OL et est arrivé à mobiliser tous les joueurs autour de lui.

« Le groupe a trouvé son boss, son guide, son n°1 », assure la radio sportive sur le charisme de Rudi Garcia avec les joueurs de l’ Olympique Lyonnais.

Un charisme qui est le résultat de la vision de jeu prônée par le technicien français. Une vision qui ne détonne pas avec celle bien ancrée dans l’ADN de l’écurie rhodanienne.

« Son atout ? Sa philosophie de jeu, de possession, de mouvement est celle de l’OL. Il a très vite pris la mesure des problèmes tactiques et techniques à régler, il est allé à l’essentiel », explique le média.

Rudi Garcia, l’arme fatale de l’ OL contre l’ OM ?

Le tout est désormais de savoir si la présence de Rudi Garcia et le dynamisme retrouvé permettraient à l’ OL de l’emporter face à l’ OM dimanche soir. Deux faits majeurs semblent jouer en faveur de l’ OL.

En effet, Rudi Garcia connaît suffisamment l’effectif de l’ OM dont il a été l’entraîneur trois saisons durant avant de s’en aller du banc en mai dernier. Un effectif qui n’a quasiment pas changé en raison d’un budget très réduit qui n’a pas permis de recruter comme il fallait cet été.

En plus, deux joueurs majeurs sont partis cet été et n’ont pu être véritablement remplacés, à savoir l’ailier gauche argentin Lucas Ocampos et le milieu défensif brésilien Luis Gustavo. André Villas-Boas ne pourrait prétendre avoir remplacé ces deux joueurs par Nemanja Radonjic et Valentin Rongier…

Voilà qui porte à croire que l’ OL l’emporterait sur l’ OM. Mais c’est bien connu qu’un Olympico n’est jamais joué d’avance, encore moins celui de ce dimanche pour lequel on sait les deux équipes hautement motivées.




Par JOËL
Publié le 09 novembre 2019 à 09:05 | mis à jour le 09 novembre 2019 à 09:05

Facebook
Twitter
email
Whatsapp