Stade Rennais : Un gros couac du mercato révélé

Le mercato du Stade Rennais remis en question.
Par Ange A.
Publié le 09 novembre 2019 à 15:25 | mis à jour le 09 novembre 2019 à 15:25
Résultats

Eliminé en Coupe d'Europe et en difficulté en championnat, le Stade Rennais est loin du début de saison espéré. L'Equipe estime en effet que le recrutement de Rennes n'est pas payant.

Grosse remise en cause du mercato du Stade Rennais.

Actuel 15e de Ligue 1, seulement à trois points des deux premiers rélégables, le Stade Rennais réalise un début de saison en deçà des attentes. Sorti en huitièmes de finale de la Ligue Europa la saison dernière, Rennes est déjà éliminé en C3 cette année alors qu'il doit encore disputer deux matches de poules.

Suite à la nouvelle défaite du club breton contre Cluj (1-0) jeudi, L'Equipe remet en question le mercato effetif Olivier Letang et son staff. Pour le quotidien sportif, la plupart des signatures du Stade Rennais ne sont pas encore au niveau attendu. Le journal pointe notamment Raphinha, Jonas Martin, Edouard Mendy ou encore Flavien Tait.

« Raphinha, s'il est en progrès, n'a toujours pas été décisif en dix matches sous le maillot rennais. Tait, qui a commencé le championnat par une expulsion synonyme de trois matches de suspension, a été stoppé par une blessure aux ischio-jambiers le 19 octobre. Sa saison n'a pas vraiment commencé, note L'Equipe avant d'ajouter, Martin (quadriceps) reviendra après la trêve de novembre. Mendy, qui avait bien débuté, s'est aussi blessé au genou mi-octobre et la sortie mal contrôlée du successeur de Koubek en tout début de match contre Cluj, synonyme d'expulsion, a compliqué la tâche rennaise ».

A côté de ces difficultés d'adaptation voire des blessures en ce début de saison, L'Equipe indique que la plupart des dernières recrues estivales du Stade Rennais n'ont aucune expérience européenne. Ce d'autant plus que Rennes s'est séparé de plusieurs éléments importants de la saison passée (Sarr, André ou encore Bensebaini). Autant de facteurs qui pour le quotidien peuvent justifier la déroute européenne de Julien Stéphan et de ses hommes en Ligue Europa.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp