Arsenal : Wenger, ses premières impressions après son entrée à la FIFA

Arsène Wenger, nouveau responsable du développement du football à la FIFA. Publié le 14 novembre 2019 à 22:45

Alors que son nom était associé au PSG, au Bayern Munich ou encore au Réal Madrid, Arsène Wenger a finalement rejoint la FIFA. Il a été nommé responsable du développement du football au sein de l’instance mondiale, mercredi. L’ancien Manager d'Arsenal a livré ses premières impressions.

Arsène Wenger, « je suis très impatient de relever ce challenge très excitant... ».

Après sa longue carrière à Arsenal où il a été Manager de 1996 à mai 2018 soit 22 ans de suite, Arsène Wenger a fait son retour dans le football, un an et demi après son départ banc de touche des Gunners. Mercredi, le technicien français de 70 a été nommé Chef du Développement Mondial du Football à la FIFA. Il ne cache pas sa grande joie de pouvoir continuer à transmettre son savoir sur le football.

« Je souhaite partager mes connaissances d'un sport que j'adore. Peut-être que la FIFA est l'un des meilleurs endroits pour y parvenir, car le football a de grandes responsabilités. Il reste encore beaucoup de choses à accomplir, de nombreux développements dans le monde entier à entreprendre », a déclaré Arsène Wenger.

« L’une de mes responsabilités sera le développement du football masculin et féminin. C'est quelque chose de prédominant. On a récemment vu avec la Coupe du monde féminine que le football féminin devenait un sport global dans le monde entier. Je pense qu'il y a beaucoup à faire. J'aimerais aussi contribuer à l'amélioration de l'encadrement sportif dans le monde entier et de son efficacité.

Il y a de nombreuses recherches à faire. J'ai toujours pensé qu'au siège de la FIFA, ils avaient une grande responsabilité sur comment rendre les entraînements plus efficaces. Comment rendre l'entraînement des plus jeunes plus efficace pour qu'ils puissent développer leur talent. C'est quelque chose qui m'a toujours passionné et je suis convaincu que la FIFA a une responsabilité et qu'elle peut faire une différence », a expliqué l’Alsacien.

« Je suis très impatient de relever ce challenge très excitant, pas seulement parce que j’ai toujours été intéressé par l’analyse du football d’un point de vue différent, mais aussi parce la mission de la FIFA est vraiment mondiale. Je crois que la nouvelle FIFA que nous voyons émerger depuis quelques années a mis le sport au cœur de ses priorités et est déterminée à développer le jeu dans divers domaines.

Je sais que je peux y contribuer et j’y mettrai toute mon énergie », a promis Arsène Wenger pour finir.

Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp