Rennes : Camavinga, une grosse idée excite le crack rennais

Camavinga excité à l'idée d'arborer le maillot des Bleus.
Par Ange A.
Publié le 14 novembre 2019 à 19:25 | mis à jour le 14 novembre 2019 à 19:25
Résultats

Tout juste naturalisé français, Eduardo Camavinga répond déjà à sa première convocation en équipe de France Espoirs. Le milieu de terrain rennais livre ses premières impressions.

Eduardo Camavinga, « J’espérais porter ce maillot un jour ».

Ces derniers jours, les bonnes nouvelles se sont enchaînées pour Eduardo Camavinga. S’il affole plusieurs grosses écuries européennes, le milieu de terrain du Stade Rennais a fêté ses 17 ans et vient d’obtenir la nationalité française.

Dans la foulée, Eduardo Camavinga a été convoqué avec l’équipe de France Espoirs. La pépite rennaise s’est confessée sur la succession de ces heureux événements. « D’abord ça a commencé par la naturalisation, qui a fait un bien fou. Et après mon anniversaire, hier (dimanche), la sélection aujourd’hui (lundi). Je n’étais pas prêt. J’ai reçu un appel du coach qui m’a dit que j’étais sélectionné. Du coup je suis descendu et vu que c’était mon anniversaire, il y avait toute ma famille, donc tout le monde était heureux », a confié le natif de Miconje dans une vidéo de l’EDF publiée sur Twitter.

Le Rennais a donné son avis sur Clairefontaine qu’il découvre. « Clairefontaine ? C’est sécurisé (rires). C’est un honneur d’être là. Je suis heureux d’être là. La France c’est mon pays, je suis là depuis tout petit », a déclaré le poulain de Julien Stéphan.

Eduardo Camavinga va faire ses débuts chez les Bleuets vendredi contre la Géorgie. Il est déjà emballé à l’idée d’arborer la tunique tricolore. « Porter le maillot des Bleus ? Une émotion de malade ! Depuis tout petit, quand je regardais la cassette de la finale de 1998, j’espérais porter ce maillot un jour (...) Il y aura beaucoup d’émotions », a-t-il expliqué.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp