RC Lens : Coupe de France, un gros coup dur malgré la qualification

Le Lens de Philippe Montanier s'est fait peur contre Boulogne-sur-Mer
Par Nicolas Gauthier
Publié le 17 novembre 2019 à 22:30 | mis à jour le 17 novembre 2019 à 22:30
Résultats

Opposé à Boulogne-sur-Mer samedi lors du 7ème tour de la Coupe de France, le RC Lens a souffert, mais a fini par faire plier le club de National. Mais tous les Sang et Or ne sont malheureusement pas sortis indemnes de cette rencontre...

Une qualification très contrastée pour le RC Lens

Philippe Montanier se méfiait grandement de ce tour de Coupe de France et le déroulement de celui-ci lui aura finalement donné raison. Mis en difficulté par des joueurs de Boulogne-sur-Mer qui n'avaient strictement rien à perdre sur la pelouse de Bollaert-Delelis, les Sang et Or ont dû attendre les prolongations pour se défaire de leurs valeureux voisins.

Et le RC Lens peut tout particulièrement remercier Jules Keita, rentré à la toute fin du temps réglementaire et auteur d'un doublé aux 108ème et 110ème minutes de jeu. Très peu utilisé depuis son arrivée cet été de Dijon, le Guinéen a fait plaisir à son entraîneur Philippe Montanier.

"Jules Keita a été très opportuniste et adroit. Il a beaucoup de qualités individuelles. Il a besoin de temps. (…) C’était l’occasion aujourd’hui de se montrer. Il n’est pas avare d’efforts."

Mais l'ancien technicien de la Real Sociedad n'a malheureusement pas reçu que de bonnes nouvelles samedi après-midi puisqu'il a de nouveau vu Mouaad Madri se blesser à l'occasion de cette rencontre. Rentré en jeu à la 103ème minute, le Franco-Marocain ne sera resté que douze minutes sur la pelouse en raison d'une douleur à une cuisse.

Victime de deux sérieuses blessures en août 2017(fracture tibia-péroné) puis en janvier 2019 (fracture du péroné), Maadri n'arrive toujours pas à s'extirper de cette spirale infernale, au grand dam de son coach, qui s'est déclaré très triste pour lui en conférence de presse.

"Il a ressenti une douleur a l’ischio. Cela me fait de la peine pour lui, il travaille, fait des matches avec la réserve… Comment il se sentait après le match ? Il commence à évaluer ses blessures lui-même, il n’a même pas besoin de passer de scanner… On prend cela sur le ton de la légèreté, mais on espère que ce n’est pas trop méchant et que ça ne va pas l’arrêter longtemps", a déclaré le coach du RCL dans des propos rapportés par Lensois.com.

Le prochain match du RC Lens se déroulera samedi prochain à domicile contre Sochaux.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp