OM - Mercato : Alerte ! Du nouveau sur le prix de Kamara

OM : Zubizarreta et Di Meco ne prévoient pas le même prix pour Kamara
Par Loua Joel
Publié le 18 novembre 2019 à 19:05 | mis à jour le 18 novembre 2019 à 19:05
Résultats

Financièrement dans le dur, l’ OM compte renflouer ses caisses grâce à une vente de Boubacar Kamara qu’Andoni Zubizarreta évalue à 80 millions d’euros. Un prix qui ne fait déjà pas l’unanimité.

OM : Eric Di Meco inquiet de l’omniprésence du business dans le football

Du temps d’Eric Di Meco, le business n’était pas aussi présent dans le football. Un temps désormais révolu. Maintenant, le football, c’est avant tout le business. Un business envahissant qui a tué tout sentiment d’appartenance des joueurs aux clubs, comme tout sacrifice des clubs pour leurs joueurs. De quoi préoccuper l’ancien latéral gauche de l’ OM.

« J’essaie toujours d’être indulgent avec les joueurs de maintenant… Parce que ce n’est pas de leur faute. Le football est devenu un business. Un produit qui est devenu cher, des droits TV énormes, des clubs avec de gros budgets… Mais c’est normal, parce que c’est le joueur qui le génère cet argent. Du coup les clubs n’ont plus d’attache avec les joueurs », a expliqué l’ex-Marseillais sur footballclubdemarseille.

OM : Eric Di Meco indique le nouveau prix de Boubacar Kamara

C’est connu que l’ OM vit des difficultés financières. Une période qui ne serait bientôt qu’un vieux souvenir. En effet, l’ OM pourrait renflouer ses caisses avec une vente de Boubacar Kamara. Une opération pour laquelle Andoni Zubizarreta prévoit d’encaisser pas moins de 80 millions d’euros. Un prix considérablement revu à la baisse par Eric Di Meco qui avance la somme de 50 millions d’euros.

« Le jeune Kamara, quand ils vont venir donner 50 millions d’euros… Ils n’auront pas de scrupules à le vendre », a prévenu le consultant avant de déplorer : « On ne peut pas reprocher aux joueurs de ne plus avoir l’esprit club quand le club n’a plus cet esprit-là non plus. Le petit Nasri, il aurait pu faire toute sa carrière à l’OM de notre temps. »

Reste à voir qui d’Andoni Zubizarreta ou d’Eric Di Meco aurait raison un jour sur le prix de Boubacar Kamara

Facebook
Twitter
email
Whatsapp