OL : Deux anciens du club prennent la défense de Rudi Garcia.

Rudi Garcia, le nouveau coach de l' OL contesté par des supporters du club.
Par ALEXIS
Publié le 19 novembre 2019 à 06:35 | mis à jour le 19 novembre 2019 à 06:35
Résultats

La logique est claire chez deux anciens joueurs de l’ OL, devenus consultants sportifs. Selon eux, il faut faire bloc derrière Rudi Garcia, afin de l’aider à réussir sa mission, plutôt que de le mépriser à cause de son passé à l' OM.

Sidney Govou et Puydebois volent au secours de Rudi Garcia à l' OL.

Ils ne sont pas d’accord avec les supporters hostiles à la nomination de Rudi Garcia à la tête du staff technique de l’ OL. Et ils l’ont exprimé dans l'émission ‘’Tant qu’il y aura des Gones’’ d’ olympique-et-lyonnais. Selon Sidney Govou, rien, pas en tout cas le fait d’avoir été entraineur de l’ OM, ne justifie le rejet de Rudi Garcia par certains supporters de l’Olympique Lyonnais.

L’ex-milieu offensif des Gones ne voit pas l’intérêt qu’il y a à condamner Rudi Garcia pour ce qu’il qualifierait de « délit de sale gueule parce qu’il a entraîné à Marseille et qu’il a dit du mal de l’OL quand il y était ». Le consultant de Canal+ estime que « pour ne pas que ça arrive, il ne faudrait prendre que des entraîneurs du cru » alors !

« Le contexte Olympique lyonnais signifierait qu’il ne faudrait que des gens d’ici, mais à un moment donné, tu es obligé d’évoluer, car tu n’auras pas toujours quelqu’un sous la main de suffisamment compétent », a-t-il fait remarquer.

D’après Sidney Govou, même Laurent Blanc qui était annoncé à Lyon, mais qui n’a trouvé d’accord avec Jean-Michel Aulas, « a bien dû dire de mauvaises choses sur l’OL quand il était au PSG ».

« Ce débat sur le fait qu’il (Rudi Garcia, ndlr) ait critiqué le club, je ne peux pas l’entendre, c’est ridicule. Il va faire son boulot du mieux possible. Rudi Garcia est un très bon entraîneur, même pour le contexte lyonnais. Quand on est un bon entraîneur, on l’est partout », a conclu l’ancien Lyonnais.

Nicolas Puydebois, ex-gardien de but de l’ OL (2002-2005) et consultant pour le site internet dédié à l’ OL, ne dit pas le contraire. Selon lui, il faudrait aller voir aussi chez les joueurs, plutôt que de toujours accuser les entraineurs.

« Sous Bruno Genesio, ça a été très compliqué, très conflictuel avec les supporters. Le dénominateur commun de toutes ces périodes est le groupe de joueurs. Beaucoup étaient déjà là trois ans en arrière et sont encore là aujourd’hui. Il faudrait peut-être se tourner un peu plus vers eux plutôt que vers les techniciens et l’organigramme du club, qui essayent de mettre des choses cohérentes en place », a-t-il martelé .

Facebook
Twitter
email
Whatsapp