ASSE : Stéphane Ruffier, ce qu'un ex-portier des Verts lui reproche

Stéphane Ruffier gardien de but l' ASSE
Par ALEXIS
Publié le 20 novembre 2019 à 02:35 | mis à jour le 20 novembre 2019 à 02:35
Résultats

Malgré sa longévité à l’ ASSE et son statut de cadre, Stéphane Ruffier est critiqué par un ancien gardien du but des Verts, qui lui reproche son manque d’implication au sein du club ligérien.

Gilbert Ceccarelli remet en cause l'implication de Stéphane Ruffier à l' ASSE.

Stéphane Ruffier est le gardien de but numéro 1 de l’ ASSE depuis la saison 2011-2012. Il a joué 366 matchs avec les Verts, dont 303 en Ligue 1. Il est à sa neuvième saison consécutive à Saint-Étienne cet exercice 2019-2020.

Lors de ses cinq premières saisons dans le Forez, le gardien de but de 33 ans avait disputé tous les matchs du championnat. Il avait même renoncé à la sélection de France pour se consacrer à l’ ASSE en 2015, après avoir longtemps été relégué au rang de 3e gardien des Bleus.

Malgré tout, Gilbert Ceccarelli, ancien portier des Stéphanois des années 1980-1990, n’est pas convaincu de l’implication de Stéphane Ruffier chez les Verts. Il va même plus loin et met en doute l’amour de ce dernier pour les Verts.

« Saint-Étienne n’est pas n’importe quel club, il existe une identité incroyablement forte, et elle demande à ce que les joueurs soient investis à 1000%. Dans cette idée, le gardien représente un garant, une personnalité qui fait corps avec le club et avec le public. C’était le cas avec Ivan Curkovic, Jean Castaneda, Antoine Bell ou encore Jérémie Janot. Je n’ai jamais eu cette sensation avec Stéphane Ruffier », a-t-il reproché au Bayonnais, dans France Football.

« Je ne suis pas vraiment fan. Sur le gardien à proprement parler, il n’y a rien à dire, mais je ne lui vois aucune implication avec l’équipe, le club. Je le vois comme un prestataire. Il fait ses matchs, mais ne tente pas de galvaniser ses partenaires, de donner le truc en plus. Je n’ai jamais senti qu’il faisait totalement partie du club, j’ai toujours eu l’impression que c’était davantage une collaboration. Je reste sur ma faim », a expliqué Gilbert Ceccarelli.

En réalité, Stéphane Ruffier n’est pas un aboyeur de vestiaire. Il est d’ailleurs qualifié de « taiseux et solitaire » au sein du groupe de l' ASSE.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp