ASSE : Un ancien Vert loue le travail du nouveau coach Claude Puel

Claude Puel, nouvel entraineur de l' ASSE.
Par ALEXIS
Publié le 22 novembre 2019 à 02:05 | mis à jour le 22 novembre 2019 à 02:05
Résultats

L’ ASSE est invaincue avec Claude Puel, tant en Ligue 1 qu’en Ligue Europa. Un ancien joueur des Verts s’enflamme pour le nouvel entraineur du club ligérien.

« L'ASSE est invaincue et en progrès avec Claude Puel », selon Chavériat.

Nommé entraineur principal et Manager de l’ ASSE, en octobre, Claude Puel fait des débuts très remarquables à Saint-Étienne. En 7 matchs dirigés, soit 5 en championnat et 2 en Coupe d’Europe, il est invaincu. Mieux, grâce à sa touche, les Verts ont fait une remontée spectaculaire, de la 19e à la 4e place de Ligue 1, après 13 journées.

En effet, l’équipe stéphanoise a enregistré 4 victoires et un nul sous la direction de Claude Puel en championnat. Soit 13 points glanés sur 15 possibles. Du coup, l’ ASSE est désormais au pied du podium, avec le même nombre de points que le 3e (Angers SCO) et à un seul point du deuxième, notamment l’ OM.

Comme quoi, le travail du successeur de Ghislain Printant est déjà palpable et apprécié par les Verts, dont Loïc Chavériat. Ce dernier loue le mérite du nouveau coach et de son équipe, au sein de laquelle les jeunes ont gagné leur place.

« Le début de saison de l’ASSE a été catastrophique avec Ghislain Printant. Il fallait se redresser. Claude Puel est arrivé et il a redonné vie au groupe. On sent qu’on a une âme. Le derby a été le tournant », a fait remarquer l’ex-attaquant des Stéphanois, dans But Football Club, média pour lequel il est consultant.

« Depuis, on est invaincus avec Puel. On n’a pas été bons contre les Ukrainiens en Ligue Europa, mais on ne perd pas. On est en progrès. On a retrouvé plus de physique, une solidarité, une âme. Les mecs se donnent à fond. Et on découvre des joueurs qui amènent du sang frais.

Une dynamique s’est enclenchée. On a retrouvé un esprit d’équipe, avec une concurrence saine. Il n’y a plus de titulaires qui se la coulent douce », a constaté Loïc Chavériat, en exclusivité pour la source.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp