ASSE - Mercato : Présidence, Michel Platini a donné sa réponse !

Michel Platini est réclamé à la présidence de l’ASSE. Publié par JEAN-LUC D le 25 novembre 2019 à 07:35

Depuis plusieurs semaines, les supporters de l’ ASSE se mobilisent pour demander à Michel Platini de venir prendre la direction du club en remplacement de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. L’ancienne gloire des Verts a bien voulu faire le point sur son avenir.

ASSE : Michel Platini entretient le flou sur son avenir.

« L’AS Saint-Étienne veut Michel Platini (64 ans) comme président », avait lancé Jacques Vendroux, proche de l’ancien patron de l’UEFA, sur les ondes de France Info, évoquant les souhaits des fans stéphanois de voir leur ancienne gloire revenir au club pour aider à son redressement. Une idée également soutenue par l’ancien responsable des sports du journal Le Progrès, Patrice Horjak.

« Michel Platini a peut-être commis des erreurs notamment en votant pour le Qatar. Mais son souhait a toujours été de développer le football. Il s’était aussi positionné contre la VAR et on s’aperçoit aujourd’hui qu’il n’avait peut-être pas complètement tort. Je suis un fan de Platini, du joueur, ce qui n’était pas difficile, mais aussi de l’homme et de ses idées. Ce serait extraordinaire qu’on le retrouve ici à Saint-Étienne. Ce serait une belle vitrine pour l’ ASSE, pour son développement futur et peut-être pour une revente du club », a soutenu le chroniqueur du Club ASSE sur RT7.

Alors que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo sont de plus en plus contestés, Platini pourrait venir redorer le blason des Verts. Une idée qui ne semble pourtant pas avoir encore totalement pris de l’ampleur dans la tête du principal concerné. En effet, de passage à Nice, où il a tenu une « master class » retraçant ses différentes carrières, l'ancien attaquant de l’ASSE (1979-1982) n'a pas voulu clarifier les choses concernant son avenir.

Interpellé par Jean-Pierre Rivère, le président de l’OGC Nice, lui demandant notamment « d'aller jusqu'au bout », à la présidence de la FIFA, qu'il aurait « le soutien de beaucoup de gens », Platini a seulement répété que « son histoire n'était pas terminée », qu'il allait « se battre » et aller « là où il serait utile ». Pour une nouvelle aventure, sa « dernière. » Mais où ?

Il faudra encore patienter avant d’être définitivement fixé sur la question.

Afficher les commentaires