PSG - Mercato : Guardiola, le patron de City répond à Al-Khelaïfi

Pep Guardiola ne va pas quitter Manchester City de si tôt selon son président Khaldoon Al Mubarak.

Si le PSG venait à se séparer de Thomas Tuchel, le nom de Pep Guardiola figurerait en bonne place sur les tablettes de Nasser Al-Khelaïfi pour le poste d’entraîneur de l’écurie francilienne. Khaldoon Al Mubarak, le président de Manchester City, a fait le point sur l’avenir de son coach espagnol.

Nasser Al-Khelaïfi déjà fixé pour Pep Guardiola.

« Si les gens me demandent : "Voulez-vous rester ?". La réponse est, je veux rester. Je n'ai aucune raison de m'en aller. Je suis incroyablement satisfait du travail accompli avec ce club et les joueurs. Si les gens pensent que je vais démissionner ou être renvoyé pour ces résultats et être neuf points derrière (le leader Liverpool), ils ne me connaissent pas. J'aime le défi et j'adore être dans cette position. Si le club veut encore de moi la saison prochaine, je veux être ici à 100 % parce que je veux vivre dans cette ville et parce que je connais des gens adorables ici », a récemment déclaré Pep Guardiola à propos des rumeurs l’annonçant sur le départ l’été prochain.

Pour le président de Manchester City, le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich peuvent déjà aller chercher leur futur entraîneur très loin du Nord de l’Angleterre. En effet, interrogé par Sky Sports, Khaldoon Al Mubarak a très clairement fait savoir que le Catalan a encore de belles années devant lui chez les Citizens.

« Pep a été un atout incroyable pour notre organisation. On pourrait parler de sa réussite sportive pendant des heures, mais en tant que personne, en tant qu'individu, en tant qu'ami, il a été au cœur de ce que nous avons accompli ces trois dernières années. Nous avons une excellente relation, nous avons un excellent environnement. Je suis très satisfait de son implication et de notre engagement à son égard et j'ai hâte de continuer cela au cours des années à venir », a expliqué l’homme d'affaires émirati.

Nasser Al-Khelaïfi va devoir tirer une croix sur cette piste pour l’éventuelle succession de Tuchel.





Par JEAN-LUC D
Publié le 27 novembre 2019 à 23:00 | mis à jour le 27 novembre 2019 à 23:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp