PSG - Mercato : Frenkie De Jong au Barça, Tuchel a « pleuré »

Frenkie de Jong a snobé le PSG pour signer avec le Barça l’été dernier.
Par JEAN-LUC D
Publié le 30 novembre 2019 à 19:00 | mis à jour le 30 novembre 2019 à 19:00
Résultats

Annoncé tout proche du PSG, Frenkie de Jong a finalement décidé de s’engager avec le Barça durant l’hiver passé avant de rejoindre la Catalogne en fin de saison dernière avec l’Ajax Amsterdam. Un terrible coup dur pour le Paris Saint-Germain, notamment pour Thomas Tuchel, son coach.

PSG : Les confidence de l'agent de Frenkie De Jong.

Sous contrat jusqu’au 30 juin 2024 avec le FC Barcelone, Frenkie De Jong aurait pu entamer cette saison 2019-2020 sous les couleurs du Paris Saint-Germain. A la recherche d’un milieu de terrain capable de prendre la succession de Thiago Motta, qui s’était reconverti en entraîneur, le PSG a tout tenté pour convaincre le milieu de terrain néerlandais de rejoindre la France.

Antero Henrique, l’ancien directeur sportif du PSG croyait avoir fait le plus dur du boulot après son accord de principe avec son homologue de l’Ajax Amsterdam et le joueur. Mais c’était sans compter avec la détermination de la direction du Barça, qui s’est déplacée avec à sa tête son président Josep Maria Bartomeu pour aller rencontrer l’international néerlandais.

Une ultime offensive qui a fait mouche puisque Frenkie De Jong a snobé le Paris SG pour signer en faveur des Blaugranas pour 75 millions d'euros plus 11 millions d’euros de bonus. Dans une interview accordée au magazine néerlandais Voetbal International, l’agent du joueur de 22 ans, Ali Dursun, a raconté les coulisses de ce transfert, notamment la déception de Thomas Tuchel.

« Tout le monde sait l’intérêt qu’il y avait et Frenkie a soigneusement pesé toutes les options les unes contre les autres. Il fallait que ce soit Barcelone. Je le connais depuis si longtemps, je sais quand il veut vraiment quelque chose. Thomas Tuchel était littéralement en larmes lorsque le Barça a remporté la bataille », a-t-il expliqué.

Le PSG s’était finalement rabattu sur l’Argentin Leandro Paredes en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg pour 47 millions d’euros.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp