ASSE - Mercato : Krasnodar, révélations sur le transfert de Cabella

Rémy Cabella, ancien meneur de jeu de l' ASSE.
Par ALEXIS
Publié le 04 décembre 2019 à 19:40 | mis à jour le 04 décembre 2019 à 19:40
Résultats

Rémy Cabella avait quitté précipitamment l’ ASSE, l’été dernier, pour rejoindre le FC Krasnodar. Quatre mois après son départ en Russie, le meneur de jeu livre les coulisses de son transfert surprise.

Rémy Cabella n'avait pas prévu de quitter l' ASSE.

Contre toute attente, Rémy Cabella avait fait l’objet d’un transfert de l’ ASSE au FC Krasnodar, le 26 juillet 2019. Il a pourtant été recruté par le club ligérien à l’ OM pour 6 M€, le 16 août 2018, soit un an auparavant. Ayant signé un contrat de 4 ans, le natif d’Ajaccio était lié aux Verts jusqu’en juin 2022.

Mais à la surprise générale, il a rejoint le club russe qui n’est pas aussi prestigieux que le Dynamo Moscou, le CSKA Moscou ou le Zénith Saint-Pétersbourg. Cependant, il y a bien une explication au départ de Rémy Cabella en Russie.

En effet, ce dernier n’était pas intéressé par un départ, car il avoue qu’il souhaitait disputer la Ligue Europa avec l’ ASSE. « À la base, rien n’était prévu dans le sens d’un départ pour moi. Je devais rester à l’AS Saint-Étienne et disputer l’Europa League avec les Verts », a-t-il rappelé sur beIN Sports.

Cabella et l' ASSE ont cédé à l'offre colossale du FC Krasnodar !

Mais il y a l’offre colossale (12 M€) du FC Krasnodar qui est venu tout changer. Et après avoir réfléchi et échangé avec les dirigeants et l’ancien entraineur de l' ASSE Ghislain Printant, l’ex-N°10 de Sainté a pris sa décision.

« Il y avait un contrat que je ne pouvais pas refuser. 12 M€ pour un joueur de 29 ans, c’était énorme pour moi et pour l’ ASSE. Tout correspondait et aujourd’hui je ne regrette pas mon choix », a justifié Rémy Cabella, tout en avouant : « pour une fois, c’était mon choix personnel ».

A noter que le tricolore s'est gravement blessé (rupture des ligaments croisés du genou gauche) lors des barrages allers en Ligue des Champions, le 21 août 2019 contre l'Olympiakos (Grèce).

Facebook
Twitter
email
Whatsapp