OL - Mercato : Marcelo insulté, son agent prend une décision.

Marcelo en colère après les menaces des supporters ultras de l' OL contre lui.

Alors que le départ de Marcelo (Guedes Filho) de l’ OL est plus que jamais d’actualité entre Rhône et Saône, après les incidents de mardi, l’agent du défenseur brésilien a fait connaitre sa décision sur l’avenir de son protégé.

Marcelo va-t-il quitter l’ OL après l’incident avec les ultras ?

Menacé depuis des mois par les supporters ultras de l’ OL, Marcelo Guedes pourrait quitter l’ OL cet hiver, malgré son contrat qui court jusqu’à fin juin 2021. En effet, un fan des Gones a poussé le bouchon trop loin mardi soir, lors du match décisif contre le RB Leipzig en Ligue des Champions (2-2).

Il a déployé une banderole sur laquelle il était inscrit : « Marcelo dégage », après la qualification des Lyonnais en 8e de finale de la C1. Un comportement que l’agent de l’arrière central brésilien a d’abord déploré. « Il a été menacé. Il a été pris en grippe par certains membres des Bad Gones qui font campagne contre lui. Ils ont dépassé les limites. Ce n'est pas la première fois que ça arrive », a confié Leonardo Scheinkman à L’Équipe.

Ce dernier a ensuite ouvert la porte à un départ de son poulain. Il déclare que « si Marcelo devait quitter Lyon à cause de cet incident, il ira voir ailleurs, ce n'est pas un problème ».

Marcelo sur le départ de Lyon dès cet hiver ?

Rappelons que le défenseur de 32 ans avait été la cible de clubs étrangers, dont West Ham, l’été dernier, mais il avait été bloqué par les dirigeants de l’ OL. Après avoir confirmé que « plusieurs clubs étaient intéressés » par les services de son poulain et que « Lyon n'a pas voulu donner suite », le proche de Marcelo a annoncé la couleur sur le futur de ce dernier. « Ça sera peut-être différent cet hiver... », a-t-il indiqué.

Néanmoins, Leonardo Scheinkman a bon espoir que la situation peut encore s'arranger entre l'ancien joueur du Santos FC et les ultras lyonnais. « Marcelo estime que c'est au club et au président de régler le problème, pas à lui », a-t-il précisé.





Par ALEXIS
Publié le 11 décembre 2019 à 23:00 | mis à jour le 11 décembre 2019 à 23:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp