ASSE - PSG (0-4) : Paredes et Mbappé régalent, les notes du match

Leandro Paredes a fait un excellent match à Saint-Etienne

Rapidement en supériorité numérique suite à l'expulsion du Stéphanois Jean-Eudes Aholou, le PSG n'a fait qu'une bouchée de l'ASSE (4-0) ce dimanche soir à Geoffroy-Guichard. Respectivement buteur et double buteur, Leandro Paredes et Kylian Mbappé ont été les deux Parisiens les plus en vue.

Leandro Paredes a pris une nouvelle dimension

Leandro Paredes (7) : sur la lignée de ses récentes performances, le milieu de terrain argentin a réalisé une exceptionnelle première mi-temps. Très précis techniquement et omniprésent dans le coeur du jeu, il a même inscrit son premier but sous les couleurs parisiennes d'une magnifique reprise de volée (9e). Un peu moins en vue après la pause, il a néanmoins continué à avoir de l''influence sur le jeu de sa formation, comme en témoignent ses 120 ballons touchés. Un an après son arrivée, Paredes semble enfin évoluer à son meilleur niveau.

Kylian Mbappé (7) : auteur d'un doublé plein de sang froid, le champion du monde 2018 - positionné dans l'axe aux côtés de Mauro Icardi - a porté son compteur de nombre de buts inscrits en Ligue 1 depuis ses débuts à 71. Moins en vue dans le jeu que son copain Neymar, il s'est en revanche montré diabolique lorsqu'il s'est retrouvé en position de marquer, ne laissant aucune chance à Stéphane Ruffier aux 43e et 89e minutes. Un monstre d'efficacité.

Neymar (6) : déjà convaincant contre Galatasaray en milieu de semaine, le Brésilien a confirmé qu'il commençait à retrouver un niveau physique très intéressant. Installé sur son côté gauche fétiche, il a fait passer une très mauvaise soirée à Gabriel Silva puis à Mathieu Debuchy. Inspiré dans ses dribbles et dans ses passes (notamment sur le premier but de Mbappé), Neymar s'est en revanche montré incapable de tromper Ruffier, que ce soit dans le jeu à de multiples reprises ou sur ce penalty envoyé sur le poteau. Ce manque de réalisme devant le but ternit quelque peu sa soirée.

Mauro Icardi (6) : transparent en première mi-temps malgré la grosse domination de son équipe, le buteur argentin semblait parti pour vivre une soirée délicate, avant son réveil soudain en seconde période. Bien plus touché par ses partenaires, il a su se montrer disponible et a fait ce qu'il sait faire de mieux, en l'occurrence marquer. En bon renard des surfaces, il a profité d'une erreur de la défense stéphanoise pour inscrire son huitième but de la saison en Championnat.

Abdou Diallo (5) : sans être à l'agonie, l'international espoirs français n'a pas paru extrêmement serein. Souvent poussé dans ses retranchements par Denis Bouanga, il a écopé d'un carton jaune en fin de première période pour une semelle sur ce dernier et n'a pas montré la même aisance que son compère de la charnière, Thiago Silva. Sa prestation du soir ne semble pas de nature à le faire passer devant Presnel Kimpembe dans la hiérarchie définie par Thomas Tuchel.

Les autres joueurs du PSG

Keylor Navas (6) ; Thomas Meunier (6) ; Thiago Silva (7) ; Juan Bernat (6) ; Marquinhos (6) ; Angel Di Maria (6)

Denis Bouanga aura tout essayé mais en vain

Denis Bouanga (6) : l'homme fort de Saint-Etienne cette saison a encore réalisé un très gros match. Unique joueur des Verts capable de porter le danger devant le but de Keylor Navas, le meilleur buteur du club s'est créé une ribambelle d'occasions, mais s'est montré soit maladroit (32e), soit en manque de réussite (4e, 49e, 63e), sans oublier le magnifique arrêt de Keylor Navas sur sa frappe croisée de la 48e minute de jeu. Malgré ce déchet dans la finition, l'ancien Nîmois a montré qu'il était capable de tirer son épingle du jeu face à l'ogre de la Ligue 1.

Stéphane Ruffier (6) : le gardien des Verts doit sortir extrêmement frustré de cette rencontre, lors de laquelle il a eu, comme attendu, beaucoup de travail. Impeccable tout au long de la soirée face à Neymar et consorts, il ne peut en revanche rien faire sur les quatre buts qu'il encaisse, les attaquants parisiens jouant parfaitement bien le coup. Il a empêché son équipe de subir une véritable correction.

Arnaud Nordin (4) : titularisé à la surprise générale aux côtés de Denis Bouanga dans le 5-3-2 de Claude Puel, le jeune attaquant des Verts n'aura pas su imiter son partenaire offensif. Bien moins présent et dangereux que Bouanga, il n'aura tenté sa chance qu'à une seule reprise, sa frappe passant largement au-dessus du but de Keylor Navas (45e+3). Préféré à Loïs Diony et Robert Beric, il est apparu trop tendre pour pouvoir rivaliser avec les talentueux défenseurs parisiens.

Wesley Fofana (4) : tout doucement en train de s'installer au sein de la défense de Saint-Etienne, le jeune défenseur central de 18 ans a souffert - à l'image de la grande majorité de ses coéquipiers - face aux stars parisiennes. Appliqué en début de match, il a par la suite faibli, jusqu'à totalement manquer son intervention sur le centre de Laywin Kurzawa, qui a abouti au but de Mauro Icardi (72e).

Jean-Eudes Aholou (non noté) : expulsé dès la 25e minute de jeu à la suite d'un attentat commis sur Leandro Paredes, le milieu de terrain de l'ASSE a totalement manqué de lucidité sur cette action et a véritablement condamné son équipe. Loin d'être incontournable depuis le début de la saison, il n'a pas arrangé son cas ce dimanche soir.

Les autres joueurs de l'ASSE

Gabriel Silva (3) ; Mathieu Debuchy (4) ; Loïc Perrin (4) ; Miguel Trauco (5) ; Mahdi Camara (4) ; Yann M'Vila (4) ; Zaydou Youssouf (5)





Par Nicolas
Publié le 16 décembre 2019 à 00:11 | mis à jour le 16 décembre 2019 à 02:09

Facebook
Twitter
email
Whatsapp