Bordeaux : Les messages forts de Frédéric Longuépée

Frédéric Longuépée est le nouveau président directeur -général de Bordeaux Publié par Nicolas le 20 décembre 2019 à 08:22

Quelques jours après que King Street est devenu le seul maître à bord du côté des Girondins de Bordeaux, Frédéric Longuépée, promu au poste de président-directeur général, a souhaité prendre la parole afin d'éclaircir de nombreux sujets...

Frédéric Longuépée lance un énième appel aux Ultramarines

Il est l'un des grands gagnants du rachat cette semaine des parts de General American Capital Partners (GACP) par King Street, désormais unique propriétaire des Girondins de Bordeaux. Président délégué jusque là, Frédéric Longuépée a pris du galon suite à ce bouleversement à la tête du club, puisqu'il a été nommé président-directeur général.

Véritable porte-parole de King Street, il a tenu à rappeler l'engagement et les grandes ambitions du fonds d'investissement américain dans un entretien accordé à L'Equipe.

"King Street a déjà réalisé de nombreux investissements et est prêt à en faire de nouveaux. Je ne connais pas beaucoup de personnes qui investiraient 100 millions d'euros sans y croire. Avoir racheté les parts de GACP, c'est une preuve et une confirmation qu'ils croient en ce projet. Ils auraient très bien pu prendre une autre décision, ce n'est pas le cas. C'est un choix fort."

En conflit ouvert avec les Ultramarines, le principal club de supporters des Girondins, depuis de longs mois désormais, le nouvel homme fort du club a également tenu à leur lancer un nouvel appel afin de régler cette guerre qui n'a que trop longtemps duré.

"De notre côté, il n'y a pas de volonté d'envenimer le conflit. La porte est ouverte et elle le restera. Je ne peux que souhaiter que ce nouvel appel soit entendu [...] À partir du moment où une clarification a été apportée par l'actionnaire, j'espère que le message d'ouverture sera entendu. Le soutien de nos supporters et des Ultras est quelque chose d'essentiel. On ne fait pas huit heures de route une semaine sur deux pour encourager son équipe par hasard. Cela force le respect."

La réponses des principaux intéressés va désormais être guettée avec attention...

Afficher les commentaires