Leicester - Liverpool (0-4) : Les Reds étaient beaucoup trop forts

Roberto Firmino a largement participé au succès de Liverpool à Leicester

Opposé ce jeudi soir à son dauphin Leicester, Liverpool n'a fait qu'une bouchée des Foxes et poursuit ainsi son cavalier seul en tête de la Premier League (13 points d'avance). Les Reds ont notamment pu s'appuyer sur un latéral droit, Trent Alexander-Arnold, et un avant-centre, Roberto Firmino, au sommet de leur forme.

Liverpool : le festival de Trent Alexander-Arnold

Trent Alexander-Arnold (9) : auteur de 16 passes décisives la saison dernière, le latéral droit de Liverpool est bien parti pour battre son record en 2019-2020. Il en est déjà à 10 cette saison avec les 2 réalisées au King Power Stadium ce jeudi soir. Exceptionnel sur le plan offensif, avec également un but en fin de match pour clôturer sa performance XXL, son pied droit est une pure merveille et a fait le bonheur de Roberto Firmino à deux reprises. Il était véritablement sur un nuage.

Roberto Firmino (7) : l'homme décisif de la Coupe du monde des clubs - buteur en demi-finale et en finale - a encore frappé. Auteur de deux buts, il a montré son sens du timing sur sa première réalisation en s'élevant facilement au-dessus de Ben Chilwell et a fait preuve d'un sang-froid et d'une maîtrise technique remarquables sur son deuxième but. En grande forme, l'international brésilien a un rôle vraiment essentiel dans cette équipe.

Jordan Henderson (7) : le régulateur du milieu de terrain de Liverpool a de nouveau rayonné. Roi des deuxièmes ballons, il a permis à son équipe d'étouffer Leicester et a souvent été la première rampe de lancement du jeu offensif des Reds. Également précis dans ses changements de jeu, il a connu très peu de déchets. Touché au tibia, il a été remplacé à 10 minutes de la fin par Adam Lallana.

Naby Keita (7) : le milieu guinéen est franchement en train de monter en puissance au sein de l'équipe de Jürgen Klopp. Insaisissable ballon au pied grâce à son exceptionnel vivacité et sa grande qualité technique, il a souvent enrhumé ses adversaires directs et a su porter le danger dans la surface adverse. Il ne lui reste plus qu'à se montrer plus décisif pour s'installer définitivement dans cette équipe.

Mohamed Salah (4) : si l'on enlève Alisson, qui a passé une soirée des plus tranquilles, l'ailier égyptien a été l'homme le moins en vue du côté des Reds. Moins virevoltant que Sadio Mané et moins précis techniquement que Firmino, il a vendangé quelques occasions (5e, 11e, 53e) et ne s'est pas montré très inspiré dans ses choix. Sorti à la 70e minute au profit de Divock Origi, il est apparu frustré au moment de quitter le terrain.

Les autres joueurs de Liverpool

Alisson (5) ; Andrew Robertson (7) ; Virgil van Dijk (7) ; Joe Gomez (7) ; Georginio Wijnaldum (5) ; Sadio Mané (6)

Leicester : le calvaire de Ben Chilwell

Ben Chilwell (2) : le latéral gauche de l'équipe d'Angleterre a vécu une soirée horrible. Torturé par les nombreuses montées d'Alexander-Arnold, il est fautif sur le premier but en couvrant Firmino puis en perdant son duel dans les airs face au Brésilien. Également dépassé sur les troisièmes et quatrièmes réalisations des Reds, il aura passé son temps à courir après ses adversaires. Heureusement que Salah n'était pas dans un grand soir...

James Maddison (3) : pas forcément moins performant que les autres milieux de terrain alignés par Brendan Rodgers, il est cependant celui qui aurait dû amener la petite étincelle au vu de ses qualités techniques bien supérieures à la moyenne. Celle-ci ne sera jamais venue et la connexion avec Jamie Vardy n'aura à aucun moment pu se mettre en place. Très décevant au vu du potentiel du joueur.

Jonny Evans (3) : plutôt bon en début de rencontre, il a sombré au fur et à mesure que la rencontre avançait. Dépassé par la rapidité et la vivacité de ses adversaires directs, il est passé quelquefois au travers après la pause et ses relances ne furent pas des plus rassurantes. Il a montré ses limites face à des grands joueurs.

Ricardo Pereira (5) : l'ancien joueur de l' OGC Nice a été le meilleur élément de son équipe, notamment au cours d'une seconde période, où ses qualités de contre-attaquant ont pu s'exprimer à plusieurs reprises. Toujours aussi dynamique et intéressant avec le ballon, il a également bien résisté défensivement face à Sadio Mané.

Jamie Vardy (5) : seul face à la très solide charnière centrale de Liverpool, le meilleur buteur du Championnat d'Angleterre (17 buts) a touché très peu de ballons, mais a au moins eu le mérite d'en faire quelque chose lorsqu'il l'avait. Il a provoqué le carton jaune de Joe Gomez (62e) et s'est créé une petite occasion en fin de match, sa frappe du gauche finissant dans le petit filet d'Alisson. Il a vraiment trop peu été soutenu pour exister plus dans cette rencontre.

Les autres joueurs de Leicester

Kasper Schmeichel (5) ; Caglar Söyüncü (4) ; Wilfred Ndidi (4) ; Harvey Barnes (3) ; Dennis Praet (3) ; Youri Tielemans (4)

Par Nicolas
Publié le 27 décembre 2019 à 09:00 | mis à jour le 27 décembre 2019 à 09:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp