Ex Stade Rennais : Ben Arfa, la grosse déception d'Eric Gerets

Ben Arfa dans le dur. Publié par Ange A. le 02 janvier 2020 à 19:00

Hatem Ben Arfa traverse une mauvaise période. L’ancien joueur du Stade Rennais ne s’est toujours pas trouvé de point de chute depuis son départ du club breton. Eric Gerets n’est pas indifférent à la situation que traverse son ancien poulain.

Eric Gerets nourrit des regrets pour Hatem Ben Arfa

Hatem Ben Arfa n’a pas encore trouvé de club depuis son départ du Stade Rennais à la fin de la saison dernière. Jusqu’ici aucune offre ne semble avoir convaincu le joueur aujourd’hui âgé de 32 ans. Une situation qui interpelle Eric Gerets, son ancien coach à l’ OM.

Interrogé par le média belge Sport Magazine, Eric Gerets regrette la tournure qu’a prise la carrière de Ben Arfa. Il la compare d’ailleurs à celle d’un autre de ses anciens joueurs, Mehdi Carcela. Le Marocain évolue aujourd’hui au Standard de Liège. L’ancien entraîneur de Marseille révèle un point commun entre les deux joueurs : leur immaturité.

Pour le technicien belge, comme HBA, Mehdi Carcela n’a réussi à s’imposer nulle part. S’il apprécie les qualités des deux joueurs, Eric Gerets fustige leur attitude. Dans les colonnes de Sport Magazine, l’ancien coach de Marseille estime que « Ben Arfa était au-dessus de tout le monde mais ça n'a marché nulle part, finalement ».

HBA, un gros flop ?

S’agissant du Marocain, il estime que celui-ci se comporte comme un adolescent. « (…) Si je devais lui mettre un âge dans sa tête, je dirais 16 ans », a-t-il lâché au sujet de Mehdi Carcela.

Formé à l’ OL, Ben Arfa est connu pour son caractère bien trempé. Il n’a d’ailleurs pas fait de cadeau à Eric Gerets. HBA avait notamment refusé de s’échauffer pour entrer en jeu lors d’un Classique contre le PSG en 2008. Une façon pour l’ancien lyonnais de contester sa non-titularisation pour ce choc. Après la rencontre, il avait présenté ses excuses à son coach alors que celui-ci était en conférence de presse.

Indésirable au PSG

Un des meilleurs de la génération 87, Hatem Ben Arfa n’a jamais pu pleinement illustrer son talent. À Newcastle, il a peiné à revenir à son meilleur niveau après une grave blessure. S’il a retrouvé des sensations à Nice, HBA a vécu une grosse galère au PSG. Le club de la capitale était alors entraîné par l’Espagnol Unai Emery. L’ancien coach de Séville n’hésitait pas à écarter le joueur formé à Lyon.

Unai Emery le trouvait trop individualiste et estimait qu’il n'apportait pas assez sur le plan défensif. Devenu indésirable à Paris, Hatem Ben Arfa est néanmoins allé au terme de son contrat avec le club de la capitale. Prenant part aux séances d’entraînement du club, le natif de Clamart ne dispute aucune rencontre avec Paris lors de sa deuxième saison (2017/2018).

Libre, l’ancien marseillais s’est ensuite engagé avec le Stade Rennais, avec qui il a pu avoir sa revanche contre le PSG. La saison dernière, les Rouge et Noir se sont en effet imposés en finale de la Coupe de France contre le champion de France. Un moment que n’a pas manqué de savourer HBA après le match.

Enfin l'heure de la relance pour HBA ?

Il a notamment glissé un message subtil à Nasser Al-Khalaïfi, lançant après la rencontre « il ne faut jamais sous-estimer son adversaire, un jour il revient plus fort ». Malgré le sacre, HBA n’a pas rempilé avec le club breton, qu’il a quitté à la fin de la saison. Depuis, c’est la galère pour l’ancien lyonnais. Celui-ci ne manque pas d’ailleurs de prétendants. Le dernier en date est le club turc Fenerbahçe. Il était déjà pisté par Galatasaray, un autre club turc.

Alors que le mercato estival vient d'ouvrir ses portes, reste à savoir si l’ancien poulain d’Eric Gerets va enfin trouver un nouveau challenge. Lui qui à 32 ans ne rêve que d’un défi loin de l’Hexagone.

Afficher les commentaires