LOSC : Lopez ou Mourinho, Luis Campos révèle son choix

Luis Campos répond à l'intérêt de Mourinho. Publié le 08 janvier 2020 à 19:40

Annoncé du côté de Tottenham depuis l’arrivée de José Mourinho, Luis Campos vient de s’exprimer sur ce sujet. Le directeur sportif du LOSC est l’une des pièces maîtresses du retour de Lille après que le club ait frôlé la relégation en 2018.

Luis Campos envoie un message fort à José Mourinho.

Partira ou partira pas ? La question se pose du côté du LOSC au sujet de Luis Campos depuis l’arrivée de José Mourinho sur le banc de Tottenham. Le Special One voudrait faire venir à Londres son compatriote et actuel directeur sportif du Lille OSC. Celui-ci joue un rôle clé dans le retour du club nordiste au premier plan ces dernières saisons.

Le LOSC a notamment fini vice-champion de France la saison dernière. Les Dogues se sont même offerts une manita contre le PSG à Pierre-Mauroy. Actuel 4e de Ligue 1, le club nordiste entend réaliser un nouvel exercice plein. Ceci avec Luis Campos dans ses rangs. Courtisé par José Mourinho, le directeur sportif de Lille s’est exprimé sur son futur. Cela risque de ne pas plaire à son compatriote. Lequel a déjà arraché deux adjoints à Christophe Galtier.

Dans un entretien à L’Equipe, Luis Campos a subtilement fait savoir qu’il ne devrait pas quitter le Nord de sitôt. Le technicien portugais s’appuie notamment sur la relation spéciale qui le lie désormais à Gerard Lopez, le président du LOSC. « Nous avons une relation qui dépasse le cadre professionnel et enjambe la frontière de l’amitié », souligne-t-il. De même, il estime que Lille a « un énorme potentiel pour devenir encore plus compétitif en France et en Europe ».

Sauf que Lille regorge tellement de talents qu’il est difficile pour le club de tous les conserver. Le LOSC a d’ailleurs réalisé une vente record en lâchant Nicolas Pépé contre 80 millions d’euros l'été dernier. D’autres jolis chèques devraient parvenir sur la table de Gérard Lopez. Il peut déjà remercier Luis Campos pour sa perspicacité lors des derniers mercatos.

Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp