PSG Mercato : Leonardo sait à quoi s’en tenir pour Eriksen !

le PSG s’intéresserait de près à la situation de Christian Eriksen à Tottenham. Publié par Timothée Jean le 09 janvier 2020 à 11:40

Désireux de renforcer l’entrevue du PSG, Leonardo s’intéresserait de près à la situation de Christian Eriksen à Tottenham. Mais la direction parisienne devra sortir le chéquier si elle compte recruter le milieu de terrain dès cet hiver.

Un nouveau prix fixé pour Christian Eriksen.

Christian Eriksen vit sans doute sa dernière saison sous le maillot de Tottenham. L’international danois arrive en fin de contrat en juin prochain et jusqu’ici il refuse de prolonger son aventure avec les Spurs. Un refus interprété à l’étranger comme une occasion en or à ne pas laisser filer. Plusieurs cadors européens, en quête de renfort dans l’entrejeu, se sont déjà penchés sur l’affaire.

Le Real Madrid, la Juventus, l’Inter Milan et le Paris Saint-Germain souhaiteraient s’offrir les services de Christian Eriksen. Leonardo se serait même montré très entreprenant sur ce dossier. Le directeur sportif du PSG aimerait le recruter. Et le PSG serait disposé à lui offrir un contrat de cinq ans avec un salaire annuel de 12 M€. Une proposition qui devrait peser dans les négociations.

Du côté de Tottenham, on est également prêt à laisser filer le joueur de 28 ans. Les Spurs ont compris qu’il sera très difficile (voire impossible) de convaincre Christian Eriksen de rester. Ils souhaitent alors le vendre afin de limiter les pertes. C’est du moins ce qu’explique Gianluca Di Marzio.

Le journaliste pour Sky Sport assure que Tottenham serait prêt à laisser filer son meneur de jeu dès cet hiver contre une somme avoisinant les 25 M€. Cependant, reste à savoir quel club intéressé sera prêt à aligner un tel montant pour l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam. Surtout que Christian Eriksen sera gratuit à l’issue de la saison.

Le PSG pourrait patienter jusqu’en juin prochain pour recruter ce milieu de terrain pour zéro euro. Mais les Parisiens devront se méfier de la concurrence dans ce dossier.

Afficher les commentaires