Bordeaux : Gernot Rohr se fait l'avocat d'un joueur bordelais

Samuel Kalu ne parvient pas à exprimer son talent depuis son arrivée à Bordeaux

Alors que leur mercato est enfin ouvert du côté des arrivées avec le recrutement de Rémi Oudin, on attend toujours que l'opération dégraissage se mette en place chez les Girondins de Bordeaux. Plusieurs joueurs semblent indésirables, dont le Nigérian Samuel Kalu.

Girondins de Bordeaux : la déception Samuel Kalu

Samuel Kalu sera-t-il encore un joueur des Girondins de Bordeaux le 1er février prochain ? C'est une question qui mérite d'être posée au vu du statut actuellement très précaire de l'international nigérian (12 sélections, 2 buts) au sein de l'effectif bordelais.

Titulaire en début de saison mais trop peu décisif (un but et une passe décisive en Ligue 1), l'ancien joueur de La Gantoise a également été l'une des victimes du changement de système (passage au 3-4-3) décidé par Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins, dans lequel les ailiers de formation n'ont pas réellement leur place, si ce n'est à un poste de piston qui demande un temps d'adaptation assez long.

Deux épisodes ont également causé du tort à Samuel Kalu, à savoir son entrée en jeu finalement annulée par Paulo Sousa contre le FC Nantes le 3 novembre dernier en raison d'un manque de promptitude pour revenir sur le banc, et son retard de dix jours au retour des vacances de Noël à cause d'un passeport - il était rentré au Nigéria - pas en règle.

Sanctionné financièrement suite à ce dernier impair, Samuel Kalu et ses problèmes de comportement provoquent de l'étonnement chez Gernot Rohr, son sélectionneur national, qui tente de prendre sa défense dans des propos rapportés par L'Equipe.

"Son embrouille avec Sousa a profondément touché Samuel. C'est quelqu'un qui a besoin de sentir une chaleur humaine, d'être bien entouré. Les difficultés qu'il a rencontrées ensuite résultent peut-être de ça : d'un manque de confiance, de ne pas se sentir suffisamment aimé [...] Je suis surpris, quand même, qu'il ait tous ces problèmes à Bordeaux alors qu'avec nous, il est exemplaire. Pour moi, ce n'est pas un manque de discipline, mais un peu de nonchalance", a expliqué l'ancien entraîneur du club au scapulaire.

À priori placé sur la liste des joueurs pouvant quitter le club cet hiver (comme François Kamano), Samuel Kalu n'en a, en tout cas, pas assez fait pour que son avenir dans le Sud-Ouest de la France soit garanti en 2020.


Par Nicolas Gauthier
Publié le 11 janvier 2020 à 17:10 | mis à jour le 11 janvier 2020 à 17:10

Facebook
Twitter
email
Whatsapp