OL Mercato : 30 M €, Juninho floué sur Joachim Andersen ?

Joachim Andersen auteur d'une boulette contre Bordeaux.

L’été dernier, l’ OL a claqué 30 millions d’euros pour s’offrir Joachim Andersen. Six mois après son arrivée à Lyon, le niveau du Danois interroge toujours. Il vient même de commettre une bourde d’amateur samedi contre Bordeaux.

Joachim Andersen interroge à l’ OL

L’ OL a eu chaud samedi sur la pelouse de Bordeaux. Heureusement, Maxwel Cornet et Moussa Dembélé ont été décisifs contre les Girondins. L’attaquant ivoirien a permis à Lyon d’égaliser avant que son coéquipier français ne permette aux Gones de repartir avec les 3 points du Matmut Atlantique (2-1). Les deux Lyonnais ont rattrapé l’erreur de leur coéquipier Joachim Andersen.

Le défenseur danois a permis à Jimmy Briand d’ouvrir le score pour Bordeaux à la 15e minute. Joachim Andersen a en effet effectué une mauvaise passe en retrait. L’attaquant des Girondins ne s’est pas fait prier pour battre Anthony Lopes et donner l’avantage aux siens. Avec cette bourde, le niveau du défenseur danois de l’ OL inquiète davantage.

Un flop à 30 millions

Recruté l’été dernier à 24 millions d’euros plus 6 millions de bonus, Joachim Andersen ne s'est pas montré à la hauteur de l’investissement consenti par Lyon. Arrivé de la Sampdoria, le défenseur de 23 ans était présenté comme l’un des grands espoirs à son poste. Sauf qu’il ressemble davantage à un gros flop depuis son arrivée à l’ OL. Le Progrès le qualifiait même récemment de « roc en carton ».

Un qualificatif qui sied bien quand on revoit sa boulette contre les Girondins. On peut dire que Joachim Andersen a même commis une erreur d’amateur. Il n’a pas pris l’information avant de vouloir lâcher la balle vers Anthony Lopes. De même, les chiffres ne plaident pas en faveur du défenseur danois.

Lyon n’a concédé que 7 clean-sheet lors des 21 apparitions de Joachim Andersen cette saison. Rudi Garcia devra trouver le discours idoine pour redonner la confiance à son jeune poulain.





Par Ange A.
Publié le 12 janvier 2020 à 03:00 | mis à jour le 12 janvier 2020 à 03:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp