Bordeaux : Paulo Sousa très chaud après le match contre Lyon !

Paulo Sousa vit une période compliquée avec les Girondins de Bordeaux

Sur une très mauvaise série de quatre défaites consécutives en Ligue 1, qui les ont fait plonger à la treizième place du classement, les Girondins de Bordeaux de Paulo Sousa sont dans le dur. Vivant très mal cette situation, le Portugais a fait parler son caractère volcanique dans les heures qui ont suivi cette nouvelle défaite !

Ça aurait même chauffé entre Sousa et Eduardo Macia !

Rien ne va plus aux Girondins de Bordeaux depuis cinq semaines. Alors que la situation sportive du club était excellente jusque début décembre (Bordeaux était troisième de Ligue 1 à cette époque), tout a basculé à partir de la défaite concédée sur la pelouse de l'Olympique de Marseille.

Battue ensuite par Strasbourg et Rennes avant la trêve, l'équipe de Paulo Sousa n'a pas réussi à réenclencher la marche avant samedi contre l'Olympique Lyonnais, concédant deux buts en trois minutes alors que Jimmy Briand avait permis aux siens de prendre rapidement les devants au score.

Très exigeant vis-à-vis de lui-même et de ses joueurs, et donc fortement touché par la crise de résultats vécue actuellement par son club, Paulo Sousa, avait déjà montré des gros signes de nervosité en conférence de presse : "Ce qui m'inquiète le plus, c'est la prédisposition de certains joueurs qui se croient arrivés alors qu'ils ne sont pas arrivés. Quand je suis arrivé ici, il m'a été dit par tout le monde que Bordeaux c'est le club Med’, les vacances. Ça, ça doit changer". Il a eu beaucoup de mal à retrouver son calme après la rencontre.

Girondinfos a même rapporté qu'une altercation aurait eu lieu entre le Portugais et Eduardo Macia, le directeur du football aux Girondins. Le média explique que plusieurs désaccords seraient à l'origine de ce moment de tension, et notamment le mercato girondin et les choix tactiques de l'ancien coach du FC Bâle.

En lice dès jeudi à Pau (National) en Coupe de France, le club au scapulaire aura une grosse pression sur les épaules.


Par Nicolas Gauthier
Publié le 13 janvier 2020 à 14:50 | mis à jour le 13 janvier 2020 à 14:50

Facebook
Twitter
email
Whatsapp