OM Mercato : Recrutement hivernal, quelle priorité pour Marseille ?

L’ OM conseillé de renforcer le latéral gauche en priorité
Par Loua Joel
Publié le 15 janvier 2020 à 02:00 | mis à jour le 15 janvier 2020 à 02:00

Dans notre précédente analyse, nous nous efforcions de montrer que l’ OM gagnerait à se renforcer cet hiver. Alors quel poste l’ Olympique de Marseille devrait-il renforcer en priorité ?

L’ OM peut-il recruter sans vendre cet hiver ?

Le discours officiel des dirigeants de l’ OM annonce un recrutement hivernal très calme. Autant dire que l’écurie phocéenne n’envisage pas de recruter, sauf en cas de départ.

En cas de départ, la question de savoir quel poste renforcer prioritairement ne se posera pas. Car la logique voudrait que le joueur vendu soit remplacé. Ce serait donc du poste pour poste.

Il faut alors envisager le cas où le club marseillais serait obligé de recruter sans avoir d’abord vendu. Bien sûr que nous pensons que Jacques-Henri Eyraud et son staff peuvent recruter intelligemment et à moindre coût. Ce qui ne mettrait pas les finances de l'écurie phocéenne en danger.

Des insuffisances dans tous les secteurs de jeu ?

Les trois compartiments de jeu de la formation provençale, à savoir la défense, l’entrejeu et l’attaque, présentent des limites.

Dans les cages, Steve Mandanda et Yohann Pelé sont performants. Mais le champion du monde (34 ans) et l’Albatros (37 ans) ne sont plus de la toute première jeunesse. Il faudra songer à assurer la relève.

En défense, les trois de la charnière (Alvaro Gonzalez, Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car) semblent donner satisfaction. Mais il faut remarquer que face à des Parisiens en confiance, on a vu ce dont la défense marseillaise était capable.

Solide à son poste, le latéral droit Hiroki Sakai n’apporte pas régulièrement le surplus offensif. Le Japonais n’est pas un bon centreur non plus. Quand il lui arrive de remplacer l’ancien de Hanovre, Bouna Sarr apporte beaucoup en phase offensive. On reconnaît le milieu offensif de formation. Mais hélas, le natif de Lyon pèche sur les centres.

Quant à Jordan Amavi, il est capable du pire (la saison dernière) comme du meilleur (cette saison). Et dire qu’il est le seul latéral gauche de métier de l’ OM depuis le limogeage de Patrice Evra (novembre 2017) !

Dans l’entrejeu, Kevin Strootman n’est pas parvenu à s’imposer depuis son arrivée. Même chose pour Maxime Lopez, qui n’a jamais rien fait de vraiment convaincant.

En attaque, André Villas-Boas n’a pas encore trouvé la bonne formule pour Valère Germain, du reste très limité techniquement. Dario Benedetto est un bon joueur, mais pas un grand attaquant.

Un rapide état des lieux qui montre que l’écurie phocéenne a besoin de renforcer tous ses secteurs de jeu. Mais considérant que l’ Olympique de Marseille est en crise, on ne peut pas envisager un renfort par secteur de jeu cet hiver. D’où la nécessité de faire un choix pour le secteur à renforcer en priorité.

OM mercato : quel poste à renforcer en priorité cet hiver ?

Au regard de l’analyse des lieux, deux postes se disputent la priorité pour un renforcement hivernal, à savoir le latéral gauche et l’avant-centre. Mais c’est clairement le premier poste cité que les recruteurs olympiens gagneraient à renforcer cet hiver.

Que Jordan Amavi soit le seul titulaire au poste de latéral gauche devrait convaincre les recruteurs de l’ OM de combler prioritairement ce poste.

Par ailleurs, dire que cette situation dure depuis novembre 2017, ce n’est tout simplement pas normal pour une grosse écurie comme l’ Olympique de Marseille.

Enfin, l’ancien d’Aston Villa respire la grande forme cette saison. Mais il ne faudra pas s’étonner de le voir flancher (suspensions, blessures, baisse de régime) à un moment donné. Car il aura été trop utilisé. Reste à savoir si la formation provençale a les moyens financiers de signer un autre latéral gauche ce mois de janvier.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp