PSG : Un 4-4-2 qui peine à convaincre et crée la polémique

Le PSG aura à coeur de rectifier le tir contre l'AS Monaco ce mercredi.
Par Philippe Stéphan D
Publié le 15 janvier 2020 à 16:46 | mis à jour le 15 janvier 2020 à 18:16

Le PSG affronte l'AS Monaco, ce mercredi (21h) au stade Louis II, lors du match de la 15e journée en retard. Le technicien allemand rejouera-t-il dans son système (4-4-2) mis en place dimanche dernier au Parc des Princes ? Voilà la question qui enflamme les débats autour de l’actualité parisienne ces derniers jours.

PSG : Ajuster le 4-4-2 et s’améliorer pour gagner

Le 4-4-2 de Thomas Tuchel avec les quatre fantastiques : Neymar, Kylian Mbappé, Mardo Icardi et Angel Di Maria, a plusieurs fois été séduisant et décisif. Mais dimanche dernier, face à l'AS Monaco (3-3), le système du coach du PSG a montré ses limites. En témoignent les 3 buts encaissés par la défense parisienne.

Sans oublier la colère exprimée par Thiago Silva. En effet, le capitaine aurait dénoncé le comportement de certains ''fantastiques'' auprès de Thomas Tuchel. Ces derniers auraient été accusés de ne pas faire assez d’efforts défensifs. De quoi se poser des questions sur ce système ? Pas vraiment, à en croire Thomas Tuchel : « On va ajuster », a expliqué l’entraîneur parisien face à la presse.

« Mais les problématiques sont les mêmes quand on joue en 4-3-3 ou en 4-4-2. Avec quelques détails qui varient en fonction de ces deux structures. Il y a des matchs comme Galatasaray où on gagne 5-0, d’autres comme dimanche. Mais on ne peut pas réagir tout le temps en fonction du résultat. Si on améliore certains détails, on aura de bonnes possibilités de gagner ».

Mbappé et Icardi handicapent-ils le système avec les « 4 fantastiques » ?

Défensivement, il est clair que ce duo peine à se replier quand il faut jouer en 4-4-2. Le champion du monde 2018 est souvent absent à la récupération, Angel Di Maria également pêche dans cet exercice. Néanmoins, ce duo a le mérite d’offrir du spectacle aux supporters.

« Ça me rappelle le duo avec Falcao. C’est une bonne combinaison, Kylian Mbappé et Angel Di Maria aiment jouer ensemble et sont dangereux ensemble. Nous avons toujours deux joueurs sur la dernière ligne et c’est très difficile à défendre », a apprécié le technicien allemand.

Contre les clubs plus offensifs, ce PSG semble souffrir défensivement. Ce mercredi (21h), le club de la capitale a intérêt à confirmer son efficacité offensive, mais surtout à consolider sa défense. Histoire d'éviter de se retrouver à nouveau sous les feux des critiques. Mais aussi de prouver que les quatre fantastiques du PSG font bien leur boulot, dans le 4-4-2 de Thomas Tuchel.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp