ASSE : Décision contre les supporters de Saint-Etienne à Paris

Le nombre de supporters de l' ASSE limité à 200 contre la Paris FC.

C’est bien le Paris FC (Ligue 2) que l’ ASSE affronte, ce samedi (18 janvier 2019) en coupe de France. Et non le PSG. Néanmoins, la Préfecture de Police de Paris a imposé des restrictions aux supporters des Verts.

Le nombre de supporters de l' ASSE autorisés à Paris très limité

Pour le déplacement de l’ ASSE dans la capitale pour y affronter le Paris FC, la Préfecture de Police a pris des dispositions particulières pour éviter tout débordement ou incident. Le déploiement des supporters stéphanois sera donc encadré. Et leur nombre a été limité à 200 seulement. Le Ligérien a informé le peuple vert sur les mesures des autorités policières pour le match prévu ce samedi au Stade Charléty (coup d’envoi 18h00).

« La Préfecture de Police de Paris a pris un arrêté encadrant le déplacement des supporters de l'AS Saint-Étienne ce samedi 18 janvier au stade Charléty, à l'occasion du match face au Paris FC, comptant pour les 16e de finale de la Coupe de France. Elle a fixé à 200 le nombre de supporters autorisés à se déplacer, exclusivement en bus, et institué un périmètre de sécurité. Seuls les 200 supporters munis d'un billet pourront donc rejoindre le stade Charléty.

En revanche, l'accès de l'enceinte sera interdit "à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l'AS Saint-Étienne ou se comportant comme tel à l'exclusion des 200 supporters munis de billets et se déplaçant dans le cadre du dispositif d'accompagnement et d'encadrement mis en place par les services de police », a appris l’ ASSE, sur son site internet.

Les fans de l' ASSE en sursis après les incidents contre le PSG

Rappelons que Sainté avait été sanctionné par la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel la semaine dernière, pour « le comportement de ses supporters lors de la réception du PSG, le 15 décembre 2019. La LFP a reproché des faits graves aux fans de Saint-Étienne comme « usage d’engins pyrotechniques ».

La commission avait prononcé, dans un premier temps, une décision à titre conservatoire, dès le 16 décembre 2016. Elle avait sanctionné le stade Geoffroy-Guichard d’un huis clos total, après une réunion d'urgence. Mais après instruction du dossier, elle a rendu sa décision définitive le 9 janvier 2019.

La LFP a finalement décidé de sanctionner l’ ASSE de deux matchs à huis clos total au stade Geoffroy-Guichard, dont un match avec sursis. C'est ainsi que l'équipe de Claude Puel avait reçu le FC Nantes devant des tribunes vides, le dimanche 12 janvier. Et les Verts seront en sursis lors de la venue du Nîmes Olympique, le samedi 25 janvier (20h).


Par ALEXIS
Publié le 18 janvier 2020 à 14:30 | mis à jour le 18 janvier 2020 à 14:30

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs