RC Lens : Nul à Guingamp, le RCL retombe dans ses travers !

Le RC Lens n'a pu récupérer sa place de leader de Ligue 2

Le RC Lens a été tenu en échec (1-1) samedi soir sur la pelouse de l'En avant Guingamp en match en retard de la 20e journée de Ligue 2. Devant au score, les Sang et Or n'ont pas su garder leur avantage jusqu'au bout. Mais c'est un autre point qui désolait Philippe Montanier après la rencontre...

RC Lens : un retard à l'allumage inquiétant

Dans une rencontre d'une bonne qualité malgré le contexte pesant dû au récent décès de Nathaël Julan dans un accident de la route, Guingamp et Lens se sont séparés sur un score de parité samedi soir au Roudourou.

Le parfois brouillon mais souvent décisif Gaëtan Robail - sept buts et deux passes décisives en Championnat - avait pourtant ouvert la marque pour les Sang et Or juste après le retour des vestiaires, mais les Bretons ont su trouver les ressources pour égaliser en toute fin de match par l'intermédiaire de l'excellent Youssouf M'Changama.

Toujours deuxième du classement derrière le FC Lorient, le club nordiste a de nouveau connu - comme à Ajaccio par exemple le 14 décembre dernier - une première période difficile, manquant cruellement de rythme et d'agressivité et tenant le choc uniquement grâce à la nouvelle belle prestation de son portier Jean-Louis Leca.

Le coach lensois Philippe Montanier pointe un hors-jeu

Cette constante a bien sûr été soulignée et dénoncée par Philippe Montanier après la rencontre, qui ne s'est également pas privé de souligner la légère position de hors-jeu de M'Changama sur l'égalisation guingampaise.

"La première mi-temps a été très moyenne de notre part. Nous avons eu du mal à nous mettre dedans. En revanche, la deuxième mi-temps était très bonne. On a des balles de break et c'est là qu'on doit tuer le match. En ne le faisant pas, nous ne sommes pas à l'abri d'un coup franc, d'une glissade ou d'une erreur d'arbitrage comme là [...] Je ne peux pas être satisfait sur l'ensemble de la rencontre. Les 45 premières minutes ont été trop insuffisantes. Nous devons être plus consistants rapidement", a déclaré le coach des Artésiens au micro de BeIN Sports.

Au-devant d'un calendrier particulièrement difficile lors des trois prochaines semaines (Clermont à Bollaert-Delelis, déplacement au Havre puis réception de Troyes), le RC Lens va rapidement devoir régler ce problème d'entame de match s'il ne veut pas déchanter en ce début d'année 2020.




Par Nicolas
Publié le 19 janvier 2020 à 10:00 | mis à jour le 19 janvier 2020 à 10:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp