Mercato OL : Mise au point d’ Aulas pour Bruno Guimarães

Bruno Guimarães, milieu défensif de  l' Athletico Paranaense visé par l' OL. Publié par ALEXIS le 24 janvier 2020 à 12:15

Jean-Michel Aulas, le président de l’ OL, a immédiatement réagi à l’intrusion de l’Atlético Madrid dans le dossier Bruno Guimarães. Ce dernier est un milieu de terrain évoluant à l’Athletico Paranaense au Brésil.

Aulas dénonce le sale coup de l'Atlético Madrid dans le dossier Bruno Guimarães

L’ OL était tout proche de recruter Bruno Guimarães à l’Athletico Paranaense. Jean-Michel Aulas avait trouvé un accord de principe avec le club brésilien pour le transfert du milieu défensif de 22 ans. Et au moment où les responsables lyonnais étaient en train de s’entendre avec le joueur sur les termes de son contrat, l’Atlético Madrid a surgi.

Selon les révélations de Globoesporte relayées par RMC Sport, le club madrilène a activé la clause de priorité qu’elle a sur le capitaine de la sélection olympique du Brésil. Plus concrètement, les Colchoneros ont transmis une offre du même montant que celle proposée par l’ OL à l’Athletico Paranaense, pour Bruno Guimarães.

Une immixtion qui remet de ce fait en cause l’accord de l’ OL avec la formation basée à Curitiba (Brésil). Et cela n’est du tout du goût de Jean-Michel Aulas. Il a réagi au sale coup de l’Atlético Madrid, dans un message posté sur son compte Twitter officiel. « La clause entre les deux Atletico me paraît contraire aux règles FIFA et son article 83,1. », a répliqué le président de l’Olympique Lyonnais sur le réseau social.

Bruno Guimarães détourné de l' OL par l'Atlético Madrid ?

Rappelons que Bruno Guimarães a été ciblé par les recruteurs du club rhodanien, afin de prendre la place de Lucas Tousart. Le Tricolore Espoir est en effet sur le point de s'engager avec le Hertha Berlin. Le club de Bundesliga aurait mis 24 M€ sur la table, afin de s'attacher les services du milieu de terrain lyonnais, cet hiver. Mais l'Atlético Madrid est en passe de détourner le Brésilien de l' OL.

Afficher les commentaires