LOSC - PSG (0-2) : Neymar assomme les Dogues, les notes du match

En grande forme acteullement, Neymar a inscrit un doublé sur la pelouse du LOSC

Opposé ce dimanche soir au LOSC, son dauphin de l'an dernier, à l'occasion de la dernière rencontre de la 21e journée de Ligue 1, le PSG n'a jamais tremblé et s'est imposé 2 buts à 0 grâce à un doublé de son homme en forme, Neymar. Le Paris Saint-Germain possède désormais 10 points d'avance au classement sur l'OM.

PSG : la forme exceptionnelle de Neymar

Neymar (8) : l'attaquant parisien a livré un véritable récital sur la pelouse de Pierre-Mauroy. Double buteur sur une frappe enroulée déposée dans la lucarne (28e) et sur un penalty pas très bien tiré mais qui a eu le mérite de finir au fond des filets (52e), l'international brésilien a porté son compteur à 13 buts en Ligue 1. Mais son match ne se résume bien évidemment pas qu'à ses deux buts marqués, tant il a régalé techniquement, s'est montré disponible et a martyrisé la défense lilloise à lui tout seul. Tout simplement inarrêtable.

Presnel Kimpembe (7) : à l'image de son coéquipier Neymar, lui aussi est en très grande forme actuellement. Très costaud dans les duels, il s'est montré intraitable avec les attaquants nordistes et prend de plus en plus de place dans la défense centrale parisienne. Capitaine après la sortie à la mi-temps de Thiago Silva, il n'a pas faibli après la pause. Impressionnant.

Marco Verratti (7) : l'Italien a une nouvelle fois réalisé une première mi-temps de haut niveau. Très présent à la récupération, il s'est également distingué offensivement en servant parfaitement Neymar sur l'ouverture du score de ce dernier. Il a un peu baissé de pied en seconde période mais est tout de même resté une sentinelle précieuse pour son équipe. Du très bon Verratti.

Abdou Diallo (6) : aligné au poste de latéral gauche en raison de la blessure de Juan Bernat et de la situation dans laquelle se trouve Layvin Kurzawa (instance de départ), l'habituel défenseur central a parfaitement rempli sa mission. Peu concerné par les tâches offensives, il s'est montré inspiré face à Renato Sanches et a globalement largement pris le dessus sur le Portugais. Sa présence sur le côté est un vrai gage de sécurité défensive pour Thomas Tuchel.

Mauro Icardi (4) : c'est le point noir actuel du PSG. Muet depuis trois matches en Championnat et surtout très en dessous du niveau de ses partenaires offensifs, le cas de l'Argentin pourrait rapidement poser problème. Inexistant lors des 45 premières minutes, il s'est toutefois réveillé en seconde période en étant, grâce à une subtile déviation pour Kylian Mbappé, à l'origine de l'action amenant le penalty et en se créant une occasion de la tête sur corner (66e). Remplacé par Ander Herrera (73e).

Les autres joueurs du PSG

Keylor Navas (6) ; Thomas Meunier (6) ; Thiago Silva (5) ; Tanguy Kouassi (6) ; Idrissa Gueye (5) ; Angel Di Maria (5) ; Kylian Mbappé (5)

LOSC : Luiz Araujo n'a pas existé

Luiz Araujo (3) : préféré à Jonathan Bamba sur le côté gauche de l'attaque lilloise, le Brésilien n'a pas donné raison à son entraîneur Christophe Galtier. Il ne se sera mis en évidence qu'à une seule reprise, sa magnifique frappe du gauche étant détournée au-dessus de sa barre transversale par Keylor Navas (9e). Beaucoup trop discret et tendre par ailleurs.

Boubakary Soumaré (4) : le jeune milieu de terrain nordiste n'a pas brillé face à son ancien club. Trop peu présent dans le coeur du jeu, il n'a eu aucune influence sur le jeu lillois et s'est montré bien moins actif et mordant que son compère Benjamin André. Ses percussions balle au pied ont notamment beaucoup manqué à son équipe. Insuffisant.

Jonathan Ikoné (4) : on sent que l'international français retrouve petit à petit ses jambes de feu, mais ses approximations techniques polluent ses performances. Dominé, à l'image de ses partenaires du secteur offensif, par les défenseurs parisiens, il ne s'est créé qu'une toute petite occasion en fin de match, sa frappe étant facilement captée par Keylor Navas (90e). Il peut et doit beaucoup mieux faire.

Victor Osimhen (4) : bien pris par Presnel Kimpembe et Thiago Silva (puis Tanguy Kouassi en seconde période), le meilleur buteur du LOSC a tenté des choses mais de façon beaucoup trop brouillonne. Sa spontanéité aurait pu faire mouche à deux reprises en première mi-temps (34e et 37e), mais il n'a pas réussi à trouver le cadre. Toujours aussi généreux, il lui manque encore un peu d'expérience pour pouvoir briller dans ce genre d'affiche.

Reinildo (5) : le latéral gauche mozambicain a vécu un match frustrant. Plutôt à l'aise défensivement sur son côté gauche malgré un carton jaune pris au bout de 10 minutes de jeu, il n'a pas hésité non plus à se projeter vers l'avant à plusieurs reprises, comme lorsqu'il intercepte le ballon dans les pieds de Thomas Meunier juste avant la frappe à côté d'Osimhen (37e). Mais sa prestation reste ternie par cette faute de main - involontaire - dans la surface à la 50e minute de jeu, celle-ci provoquant le penalty du break. Il semble cependant en progrès.

Les autres joueurs du LOSC :

Mike Maignan (5) ; Zeki Çelik (5) ; José Fonte (5) ; Gabriel (6) ; Benjamin André (5) ; Renato Sanches (4)


Par Nicolas Gauthier
Publié le 27 janvier 2020 à 00:06 | mis à jour le 27 janvier 2020 à 00:06

Facebook
Twitter
email
Whatsapp