Bordeaux Mercato - Ruben Pardo, la bonne surprise girondine !

Ruben Pardo - Girondins de Bordeaux vont découvrir l'Espagnol Ruben Pardo Publié le 01 février 2020 à 08:28

Alors que Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, avait annoncé quelques heures plus tôt que le mercato de son club était terminé, le milieu de terrain Ruben Pardo a finalement rejoint la Gironde pour deux ans et demi.

Bordeaux tient le remplaçant de Tchouaméni

Affaiblis par le départ d'Aurélien Tchouaméni du côté de l'AS Monaco, et en dépit de ce qu'avait annoncé Paulo Sousa en conférence de presse vendredi après-midi, les Girondins de Bordeaux ont réalisé un dernier coup sur le marché des transferts en engageant pour deux saisons et demie Ruben Pardo.

Dans le viseur des dirigeants bordelais depuis quelques mois et en rupture totale de temps de jeu cette saison du côté de la Real Sociedad, son club formateur, le milieu relayeur de 27 ans, qui arrive libre, apportera sa technique et sa vision du jeu à l'équipe de Paulo Sousa.

Expérimenté avec ses 194 matches - pour 7 buts et 34 passes décisives - disputés sous le maillot du club basque (sans compter un passage de six mois au Betis Séville en 2016-2017), l'ancien international Espoirs espagnol (7 sélections) est une valeur sûre selon Frédéric Hermel, le correspondant en Espagne de la radio RMC.

Ruben Pardo, ce qu'en pense Frédéric Hermel

"C'est un bon joueur, très espagnol, c'est-à-dire bien formé, bon techniquement, propre, intelligent. On le voyait exploser et aller très haut. Mais il n'a pas confirmé. Enfin, ça reste un bon joueur. Avec Pardo, tu ne prends pas de risques, car c'est technique, c'est vif, ça sent le jeu, l'intelligence. Après, avec tout le respect que j'ai pour les Girondins de Bordeaux, s'il quitte la Liga pour venir à Bordeaux, c'est qu'il n'a pas réussi. Il ne l'aurait jamais fait s'il avait été extraordinaire", a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Girondins33.

À défaut d'avoir obtenu l'attaquant qu'il désirait tant, Paulo Sousa pourra donc se consoler avec Ruben Pardo.

Par Nicolas

Facebook
Twitter
email
Whatsapp