OM : Steve Mandanda, André Villas-Boas retient son souffle

OM : Villas-Boas salue la prestation de Mandanda contre Bordeaux Publié le 03 février 2020 à 09:49

L’ OM est allé faire match nul à Bordeaux (0-0), dimanche soir en conclusion de la 22e journée de Ligue 1. André Villas-Boas pense clairement que Steve Mandanda a été l’ homme du match côté Olympique de Marseille.

OM : Steve Mandanda infranchissable pour les Bordelais ?

C’était l’affiche de la 22e journée de Ligue 1. Les deux formations étaient déterminées à gagner et avaient les moyens d’y parvenir. Mais les Girondins de Bordeaux retiendront certainement qu’une barrière infranchissable nommée Steve Mandanda s’est dressée devant eux. En effet, alors que les Bordelais ont eu deux belles occasions de but, le gardien international a sorti des parades venues de nulle part pour éviter à l’ OM d’encaisser des buts.

Une prouesse qui a arraché des mots de félicitations à André Villas-Boas, selon lui Steve Mandanda « a fait deux arrêts impossibles, un en première mi-temps et l'autre en deuxième ». Le technicien portugais en a profité pour saluer l’apport du champion du monde depuis le début de la saison en déclarant qu’ il était prêt de l’ Olympique de Marseille qu’il avait sauvé « dans plusieurs matchs » cette saison, avant de le faire « encore une fois » face à Bordeaux.

Mais l’ OM n’a pas fait que subir les offensives des Girondins. Les Marseillais ont également cherché à marquer. Sauf que, tout comme les Bordelais qui se sont heurtés à un impérial Steve Mandanda, les Olympiens ont buté contre un Benoît Costil intraitable, qui « a aussi fait deux bons arrêts ».

Les Marseillais plus entreprenants en seconde mi-temps ?

Poursuivant son commentaire d’après-match, André Villas-Boas a estimé que, au contraire de la première partie de la rencontre, l’ OM s’est réveillé en seconde partie. Une seconde partie au cours de laquelle le match « était plus ouvert… parce que les deux équipes voulaient gagner… ».

Mais une fois de plus, les Phocéens ne sont pas parvenus à briser la malédiction sur la pelouse des Girondins. Une invincibilité qui dure depuis le 1er octobre 1977 et qui donne « un peu de tristesse… » à André Villas-Boas et à ses joueurs. Mais l’entraîneur olympien n’est pas mécontent d’avoir pris 1 point contre « un Bordeaux qui a gagné à Nantes, qui a bien joué dans un nouveau système et qui a tout donné pour ce match… ».

André Villas-Boas a la tête déjà tournée à Saint-Etienne

Au terme de la 22e journée, seul le Stade Rennais, vainqueur du FC Nantes (3-2), a fait mieux que l’ OM. Les Rennais ne sont plus qu’à 3 points des Marseillais. En revanche, l’ OL, le Montpellier HSC et l’ AS Monaco ont perdu. Comme l’a rappelé André Villas-Boas.

Mais les Marseillais iront à Saint-Etienne mercredi (21h) pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Le Lusitanien espère que cet autre classique de Ligue 1 sera intéressant. En attendant, il savoure la bonne position du club phocéen qui continue sa série d’invincibilité.

Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp