Mercato Bordeaux : Offre de Russie pour François Kamano ?

François Kamano, ailier des Girondins de Bordeaux. Publié le 06 février 2020 à 14:35

Après l’échec de son transfert à l’AS Monaco l’été dernier, François Kamano est resté à Bordeaux. Il pourrait cependant prendre la direction de la Russie où le FK Krasnodar souhaite le recruter.

Le club russe aurait proposé 8 M€ à Bordeaux pour François Kamano

L’ AS Monaco et Bordeaux n’avait pas trouvé d’accord sur le transfert de François Kamano l’été dernier. Le joueur était pourtant intéressé par l’offre du club du Rocher. Cet hiver, c’est au tour du KF Krasnodar de montrer son intérêt pour l’ailier des Girondins. Le club russe serait même allé au-delà du simple intérêt.

D’après les indiscrétions de L’Équipe, les dirigeants des Taureaux ont transmis une proposition évaluée à 8 M€, à leurs homologues bordelais, pour le Guinéen. Il s’agit d’une offre de prêt assortie d’une option d’achat selon la précision du quotidien de sport.

Si les informations de la source sont confirmées, le club au scapulaire n’hésiterait pas à entrer en négociation, afin de transférer François Kamano. Il faut dire que la valeur de ce dernier est estimée à 12 M€ par le site spécialisé Transfermarkt. Le joueur de 23 ans a pris part à 10 matchs de Ligue 1 et a marqué un seul but cette saison.

François Kamano transféré pour renflouer les caisses de Bordeaux ?

En effet, Bordeaux cherche à réduire son effectif, mais également à renflouer ses caisses. Et la vente de joueurs prometteurs ou de ceux qui ont un gros salaire rapporterait doublement au club au scapulaire. Rappelons que les Girondins ont vendu Aurélien Tchouaméni à l’AS Monaco cet hiver et ont transféré Jonathan Cafu au club d’Al-Hazem Rass en Arabie Saoudite.

Le milieu de terrain de 20 ans a rapporté 18 M€ à Bordeaux. Quant à Yassine Benrahou et Raoul Bellanova, ils ont été prêtés avec option d’achat, respectivement à Nîmes et l’Atalanta Bergame. Il faut préciser que le mercato hivernal est fermé dans les 5 grands championnats européens, mais est encore ouvert en Russie, jusqu’au 21 février.

Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp