OM : Le salaire de Villas-Boas dévoilé, attention à la surprise !

OM : André Villas-Boas sous payé ? Publié par Team Foot Sur 7 le 06 février 2020 à 22:24

André Villas-Boas fait du bon travail sur le banc de l’ OM. De là à imaginer que l’entraîneur de l’ Olympique de Marseille est grassement rémunéré ?

OM : quel est le salaire pour André Villas-Boas ?

André Villas-Boas a été nommé sur le banc de l’ OM en remplacement de Rudi Garcia, fin mai. Bien en a pris aux recruteurs marseillais. Le technicien portugais fait des merveilles malgré un effectif réduit. L’ Olympique de Marseille est 2e de Ligue et qualifié pour les quarts de finale de la coupe de France. L’objectif, c’est une qualification en Ligue des Champions en fin de saison. Un objectif largement accessible à la formation olympienne, remise en confiance par André Villas-Boas.



Alors, on peut légitimement penser que le technicien portugais est largement rémunéré par l’ OM. Mais on se tromperait de penser cela. Selon L’Equipe ce jeudi, le salaire d'André Villas-Boas ne serait que de 300 000 euros par mois, donc moins que Rudi Garcia qui recevait 350 000 euros par mois.

André Villas-Boas, un entraîneur sous-payé ?

On pourrait penser qu’André Villas-Boas est sous-payé au regard du travail qu’il a déjà accompli sur le banc marseillais. Il a redonné confiance à une équipe qui l’avait perdue depuis plusieurs saisons.

Mais une analyse minutieuse de la situation permet de comprendre qu'André Villas-Boas n’est pas vraiment sous-payé. Le Lusitanien touche 3 millions d’euros nets par an, le fisc faisant la part belle à ceux qui débarquent en France de l'étranger. C’est le 5e plus gros salaire à l’ OM, après Kevin Strootman, Dimitri Payet, Florian Thauvin et Steve Mandanda.

On peut encore répliquer qu’André Villas-Boas percevait 12 millions d’euros par an en Chine, comme il l’a lui-même révélé lors de son coup de gueule au sujet de la nomination de Paul Aldridge. De 12 à 3 millions d’euros, l’écart est plus que grand.

Sauf qu’il ne faut pas oublier que l’ancien coach de Chelsea n’avait plus entraîné pendant un an et demi. Et être payé à plus de 300 000 euros par mois après 18 mois de chômage, ce n’est pas rien…