PSG : Kylian Mbappé, Neymar et Thiago Silva sévèrement sermonnés

Mbappé et Neymar font des galères à Thomas Tuchel Publié le 08 février 2020 à 13:17

En l’espace de quelques jours, le PSG a encore exposé ses tares avec la méprise de Kylian Mbappé envers Thomas Tuchel et le nouvel anniversaire bling-bling de Neymar. Choses qui ne font pas très sérieux pour un club porteur d’un des projets sportifs les plus importants d’Europe.

Mbappé et Neymar réprimandés par Jean-Michel Moutier

À la vieille des échéances européennes, le PSG aurait pu s’éviter de nouvelles polémiques. En l’espace de deux jours, le club de la capitale a fait la Une des faits divers à cause des déboires de ses enfants gâtés : Kylian Mbappé et Neymar Jr.

Si sur le terrain il n’y a pas grand-chose à leur reprocher, c’est plus en dehors du rectangle vert qu’ils doivent soigner leurs comportements. S’agissant de Kylian Mbappé, il s’est offert un nouveau caprice samedi contre Montpellier en contestant ouvertement la décision de Thomas Tuchel de le remplacer.

Dimanche, Neymar a fait parler de lui avec une nouvelle soirée d’anniversaire entre strass et paillettes. Le club a ensuite annoncé le forfait du Brésilien pour le match de mardi contre le FC Nantes. Pour Jean-Philippe Moutier, ces événements écornent d’avantage l’institution que doit incarner le Paris Saint-Germain.

Ancien directeur sportif du PSG, il estime que le club de la capitale manque aujourd’hui d’hommes forts. « Je ne veux plus avoir de comportements de stars », a-t-il lâché des colonnes du Parisien, avant de poursuivre. « Neymar est peut-être le plus grand joueur de l'ère qatarienne, mais la véritable institution s'appelle le PSG. Il ne doit pas se mettre au-dessus ».

Thiago Silva en prend pour son grade

Pour Jean-Philippe Moutier, Kylian Mbappé n’aurait pas eu une pareille attitude s’il avait Didier Deschamps en face de lui. En dehors des deux stars, l’ancien portier français pointe également Thiago Silva. Selon lui, le capitaine du PSG est « émotif », ce qui est un défaut quand on est appelé à être un leader.

Pour étayer ses propos, Jean-Michel Moutier s’appuie sur le fonctionnement d’autres grands clubs européens. De John Terry à Steven Gerrard, en passant par Sergio Ramos ou Frank Lampard, l’ancien dirigeant du PSG rappelle que ce sont des joueurs de ce calibre qui expliquent aux nouveaux venus les règles et le fonctionnement de l’équipe. Chose qui manque cruellement à Paris.

Par Ange A.