Stade Rennais : Létang, Delanoë en dit plus sur son remplaçant

Jacques Delanoë et Olivier Létang lors d'un match du Stade Rennais. Publié par Timothée Jean le 11 février 2020 à 11:31

Le Stade Rennais se cherche un successeur à Olivier Létang, démis du poste de président du club. Alors que plusieurs noms circulent dans la presse, Jacques Delanoë a décrit le profil recherché par le club Bretillien.

La mise au point de Jacques Delanoë sur le dossier Olivier Létang

Difficile de comprendre la logique du Stade Rennais en ce moemnt. En revanche, tout le monde comprend qu’il y’a une crise institutionnelle qui secoue le club breton suite au départ surpris d’Olivier Létang. Alors que le Stade Rennais réalise une belle saison (troisième de Ligue 1 après 24 journées), l’actionnaire François Pinault a décidé de se séparer de l’homme de 47 ans. Olivier Létang a été limogé de la présidence du club sans aucune autre forme de mise en garde.

Du coup, bon nombre d’informations circulent sur les raisons de cette éviction surprise. Pour le quotidien Ouest France, Jacques Delanoë a tenu à faire une mise au point sur cette affaire. Le président intérimaire du club breton a reconnu que « la question qui a causé le départ d’Olivier Létang n’est pas celle des résultats ». Mais que sa gestion opaque du recrutement, certains dossiers budgétivores et ses relations fraiches avec l’entraineur Julien Stéphan ont pesé dans la balance. « Cette problématique a pesé dans le dénouement, oui, mais ça n’a pas été évoqué lors de ma récente réunion », a-t-il laissé entendre.

Jacques Delanoë dresse le profil du futur président du Stade Rennais

Le Stade Rennais pense maintenant à l'après Olivier Létang. L’ancien directeur sportif du PSG avait pris les commandes du club breton en novembre 2017. Il aura passé moins de trois ans à la tête de l’écurie. En attendant qu'un nouveau président ne soit nommé, c’est Jacques Delanoë qui assure l’intérim de la fonction. Et le président intérimaire n’a pas l’intention d’occuper ce poste bien longtemps.

Il a notamment évoqué le profil du futur président du club de Rennes. « Olivier est parti, cela crée un vide. Les gens qui sont là, on a plus que jamais besoin d’eux », a d’abord lancé Jacques Delanoë avant d’ajouter que le club rennais a de grandes ambitions pour la suite de la saison, notamment une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Rennes recherche alors un président à la hauteur de ses ambitions. « On cherche un directeur général délégué qui connaisse le football de très haut niveau », a-t-il confié.

Qui sera donc l’heureux élu ? Pour l’heure, le nom d’Arsène Wenger est régulièrement évoqué dans la presse. Une option peu envisageable, mais pas impossible pour le clan Pinault.

Afficher les commentaires