Bundesliga - Hertha Berlin : Jurgen Klinsmann jette l'éponge

Bundesliga - Hertha Berlin : Jurgen Klinsmann jette l'éponge

Jurgen Klinsmann a démissionné de son poste d’entraîneur du Hertha Berlin, après seulement 76 jours. Le coach allemand évoque un manque de soutien et de confiance de la part de sa direction.

Klinsmann démissionne au Hertha Berlin

Ancien vainqueur de la Coupe du monde, Klinsmann, qui a précédemment dirigé les États-Unis et le Bayern Munich, a décidé de quitter son poste d’entraîneur du Hertha Berlin. L’équipe de Bundesliga occupe actuellement la 14e place du championnat à seulement six points de la zone rouge.

"Je dis un grand merci à tous les joueurs, les fans, les spectateurs, les superviseurs et le personnel du Hertha pour le soutien, les nombreuses rencontres et les échanges au cours des 10 dernières semaines", a publié Klinsmann sur Facebook.

"(…) après une longue réflexion, j'ai décidé de mettre fin à mon mandat d'entraîneur en chef du Hertha et de revenir à ma tâche initiale à long terme de membre du conseil de surveillance. Les supporters, les joueurs et les employés ont grandi près de mon cœur pendant cette période et c'est pourquoi je vais continuer avec Hertha. J'attends toujours avec impatience de faire de nombreuses rencontres en ville ou au stade".

Jurgen Klinsmann a sorti le Hertha Berlin d’un mauvais pas

L’ex-coach du Bayern Munich a pris fonction alors que l’équipe de Berlin était en très grande difficulté. "Cette période a été extrêmement excitante pour moi et m'a apporté beaucoup de nouvelles idées intéressantes. Le club et la ville se sont rapprochés de mon cœur. Fin novembre, nous avons répondu à la demande de la direction du club avec une équipe très compétente et nous avons apporté notre aide dans une période difficile.

"Nous étions sur une très bonne voie dans un laps de temps relativement court, grâce au soutien de nombreuses personnes. Malgré des matchs difficiles, nous avons maintenant six points d'avance sur les relégués."

"Mais en tant qu'entraîneur-chef, j'ai aussi besoin de la confiance des personnes qui agissent pour cette tâche, qui n'est pas encore terminée. En particulier dans la lutte contre la relégation, l'unité, la cohésion et la concentration sur l'essentiel sont les éléments les plus importants."


Par Julien D
Publié le 11 février 2020 à 13:10 | mis à jour le 11 février 2020 à 13:10

Facebook
Twitter
email
Whatsapp