Man City : LDC, Guardiola joue très gros contre le Real Madrid

Le choc entre le Real Madrid et Manchester City sera décisif pour l'avenir de Pep Guardiola.

Manchester City affronte le Real Madrid en 8es de finale de la Ligue des Champions. Un match alléchant sur le papier et surtout très important pour Pep Guardiola. L’entraineur des Cityzens joue très gros dans cette rencontre européenne.

Le Real Madrid décisif pour l'avenir de Pep Guardiola

La situation de Pep Guardiola sur le banc de Manchester City s'est détériorée ces dernières semaines. L’entraineur espagnol est totalement largué en championnat. La faute à la cadence effrénée de Liverpool. Les hommes de Jürgen Klopp semblent en effet inarrêtables en Premier League cette saison. Véritable rouleau compresseur, les Reds écrasent tout sur leur chemin (24 victoires et un nul en 25 rencontres).

16 points. C’est désormais l’écart qui sépare le leader du championnat, Liverpool, de son dauphin Manchester City. Autrement dit, les Cityzens ont quasiment perdu la course au titre. Sauf énorme revirement, le titre de Champion d'Angleterre ne peut pas échapper aux pensionnaires d'Anfield. La réalité commanderait alors aux hommes de Pep Guardiola de passer à autre chose. Si Manchester City a encore une finale de League Cup à disputer, les Cityzens ont désormais besoin de faire bonne figure en Ligue des Champions.

Pep Guardiola viré en cas d’échec

En effet, le club entrainé par Pep Guardiola affronte le Real Madrid en huitièmes de finale de la C1. Une élimination des Cityzens face aux Merengues coûtera cher à Pep Guardiola. Et ça, le tacticien catalan le sait très bien. Il reste pour le moment en place, mais pourrait être remis en cause plus rapidement que prévu.

Présent en conférence de presse, Pep Guardiola a avoué qu’une décision sera prise à son égard si le club perd face au Real Madrid. « Si nous ne gagnons pas face au Real Madrid, le propriétaire ou le directeur sportif du club viendra et me dira : ce n’est pas suffisant, nous voulons la Ligue des Champions. Ils me vireront. Et je leur répondrai : d’accord, merci, ce fut un plaisir », a-t-il déclaré. L'ancien entraineur du FC Barcelone sait désormais qu'il doit obtenir un résultat positif face au géant madrilène pour sauver sa peau. Mais la mission s'annonce très difficile aux hommes de Zinedine Zidane.

Pour rappel, le Real Madrid reçoit Manchester City le 26 février prochain, avant le match retour prévu le 17 mars 2020 au Etihad Stadium.


Par Timothée Jean
Publié le 13 février 2020 à 13:10 | mis à jour le 13 février 2020 à 13:10

Facebook
Twitter
email
Whatsapp