Bordeaux : Eduardo Macia revient sur le mercato bordelais

Bordeaux n'aura pas réussi le mercato que ses dirigeants espéraient

Le mercato hivernal aura généré de la tension du côté des Girondins de Bordeaux, et notamment entre l'entraîneur Paulo Sousa et le directeur du football Eduardo Macia. Présent en conférence de presse pour la présentation de Ruben Pardo, Macia en a profité pour revenir sur ce mois de janvier.

Bordeaux : Macia explique notamment l'échec Taremi

Avec deux arrivées - Rémi Oudin (Stade de Reims) et Ruben Pardo (Real Sociedad) - et quatre départs - Aurélien Tchouaméni (Monaco), Jonathan Cafu (Al-Hazm), Raoul Bellanova (Atalanta Bergame, prêt) et Yassine Benrahou (Nîmes, prêt) - les Girondins de Bordeaux se sont montrés actifs lors du mercato hivernal.

Désireux de vendre au vu du déficit de 30 millions d'euros annoncé dans la presse, mais aussi désireux de répondre aux attentes de l'entraîneur Paulo Sousa qui souhaitait voir arriver en priorité deux joueurs offensifs dont un numéro 9, les dirigeants bordelais ont dû jongler entre ces deux volontés tout au long du mois de janvier.

Peu loquace durant cette période, Eduardo Macia, le directeur du football du club bordelais, a profité ce jeudi de la présentation officielle de Ruben Pardo pour donner son sentiment sur le déroulement des opérations.

"Je ne suis pas aussi satisfait que j'aurais pu l'être. Sincèrement, on aurait pu faire les choses un petit peu mieux que ça, faire arriver un nouveau joueur notamment. On a aussi cherché à pousser dehors les joueurs que l'entraîneur ne sélectionnait pas beaucoup, mais en fin de compte, ça reste la décision des joueurs et ces derniers sont protégés par un contrat. Ce qui est sûr, c'est que j'aurai pu faire les choses différemment mais ce n'est pas toujours possible", a déclaré le dirigeant espagnol.

Ce dernier a également abordé le cas Mehdi Taremi, un joueur pour lequel Bordeaux avait fait une offre - semble-t-il acceptée - de 2,5 millions d'euros à son club de Rio Ave avant de ne plus donner de nouvelles au club portugais.

"J’ai essayé de faire venir Mehdi Taremi, mais c’était un des joueurs les plus importants de Rio Ave et ils n’ont pas trouvé de remplaçant", s'est défendu Macia, qui a également annoncé que les Girondins visaient le top 8 en fin de de saison.





Par Nicolas
Publié le 13 février 2020 à 17:54 | mis à jour le 13 février 2020 à 17:54

Facebook
Twitter
email
Whatsapp