OL : Rudi Garcia fait un constat inquiétant avant la Juventus

Le coach de l' OL, Rudi Garcia, Jason Denayer et Anthony Lopes.

Rudi Garcia a ressorti un gros défaut de l’ OL, à moins de deux semaines de la réception de la Juventus, en Ligue des Champions.

OL : Rudi Garcia déplore l'enchainement des matchs

L’ OL recevra la Juventus le 26 février (21h) au Groupama Stadium, lors du match aller des 8es de finale de la Ligue des Champions. Avant ce rendez-vous capital, ce n’est pas la quiétude au sein de l’équipe de Rudi Garcia. Outre les blessés déplorés dans son effectif, ce dernier se plaint des matchs trop rapprochés.

« Nous jouons tous les trois jours depuis décembre. Que l’on ne s’étonne pas qu’il y ait des grands joueurs à l’infirmerie », a-t-il regretté, avant la venue du RC Strasbourg en Ligue 1, dimanche (15h).

Il faut faire remarquer que l’ OL a joué 4 matchs en l’espace de dix jours, précisément entre le 2 et le 12 février. Si on y ajoute celui contre le Racing Club, cela fera 5 matchs en deux semaines. En plus des blessures et l’enchainement des matchs qui l’agacent, Rudi Garcia a fait un constat alarmant.

L' OL prend trop de buts et marque moins à Lyon

« Je trouve que nous prenons trop de buts et nous n’en mettons pas suffisamment au Groupama Stadium », a-t-il souligné en conférence de presse, ce vendredi. « Nous avons perdu 18 points à domicile en ayant encaissé 6 buts seulement », a noté le coach de l’Olympique Lyonnais.

Pour rappel, Lyon est 9e de Ligue 1 avec 33 points, après 24 journées. Soit 9 défaites, 6 nuls et 9 victoires, pour 37 buts inscrits et 25 encaissés. Précisons que Rudi Garcia n’est pas le seul comptable de ce bilan. Son prédécesseur Sylvinho avait enregistré 4 défaites, 3 nuls et 2 succès avant son arrivée le 14 octobre 2019. Malgré tout, il regrette les 9 matchs perdus.

« Quand nous ne savons pas gagner les matchs, il faut au moins décrocher le nul », a recommandé le technicien français. Cela, avant la double confrontation décisive contre la Juventus en C1. Un rendez-vous auquel le patron du staff technique de l’ OL ne veut pas songer pour l’instant.

« La priorité est la Ligue 1 avec le match de Strasbourg. Les grosses échéances qui arriveront plus tard ne doivent pas interférer », a-t-il glissé.


Par ALEXIS
Publié le 14 février 2020 à 21:39 | mis à jour le 14 février 2020 à 21:39

Facebook
Twitter
email
Whatsapp