Stade Rennais Mercato : Le dossier Camavinga bouclé pour 60 M€ ?

Eduardo Camavinga attire l’attention de plusieurs cadors européens.

A l'issue de la saison, le Stade Rennais pourrait perdre Eduardo Camavinga, convoité par le Real Madrid. Les recruteurs madrilènes auraient alors à débourser 60 millions d’euros pour son transfert. Un prix largement à la portée du géant merengue.

Eduardo Camavinga va-t-il quitter le Stade Rennais cet été ?

Le milieu de terrain du Stade Rennais, Eduardo Camavinga est sans aucun doute l’une des sensations en Ligue 1 cette saison. Auteur de prestations abouties dans l’entrejeu rennais, le joueur de 17 ans attire l’attention de plusieurs cadors européens. Le quotidien Goal annonce même que la bataille pour s’offrir la pépite rennaise est déjà lancée.

Le Real Madrid se serait mis en tête de le recruter dans les mois à venir. Les Merengues souhaiteraient boucler son transfert le plus vite possible, avant que le prix du jeune joueur flambe à l'issue de la saison. Et les Madrilènes savent à quoi s’en tenir pour le milieu de terrain du Stade Rennais.

Un prix finalement revu à la baisse pour Eduardo Camavinga ?

D’abord, le club breton a « verrouillé » le dossier en prolongeant le bail d’Eduardo Camavinga jusqu’en juin 2022. Et le Stade Rennais ne souhaite pas brader son joueur, à condition de recevoir une très grosse somme. Entendez par là une offre avoisinant les 100 millions d’euros. Mais le Stade Rennais pourrait finalement accepter de revoir sa position. C’est en tout cas la révélation faite par Goal.

Le média explique que les Bretons exigeraient désormais une somme moins conséquente. À en croire la source, le Stade Rennais réclamerait 60 millions d’euros pour un transfert d’Eduardo Camavinga. Un prix qui est loin de faire peur aux grands clubs européens et qui est comme dérisoire par rapport à l’inflation que connait l’actuel marché des transferts. Le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore Manchester City seraient déjà prêts à mettre le paquet pour s’offrir la pépite rennaise. L’été s’annonce donc très mouvementé pour le jeune Français.


Par Timothée
Publié le 15 février 2020 à 08:56 | mis à jour le 15 février 2020 à 08:56

Facebook
Twitter
email
Whatsapp